Archives de Catégorie: Uncategorized

Top 7 des meilleures citations de Karl Marx toujours d’actualité


karl marx

 

Aujourd’hui, tout le monde se rend bien compte que la société dans laquelle on vit est une société à plusieurs vitesses où un très petit nombre vit de l’exploitation du très grand nombre. Et je ne vous parle même pas des questions d’ordre écologique, parce que dans ce domaine, c’est littéralement la cata !

Bref, nous sommes donc  à peu près  tous conscients qu’il faudra réformer – voire même changer complètement – le logiciel économique dominant pour changer les choses.

MAIS bizarrement, dès que l’un d’entre nous va s’aventurer à invoquer Karl Marx dans une discussion, ne serait-ce que pour montrer un des travers du capitalisme, il va tout de suite être montré du doigt ou ridiculisé ( du genre   » Quoi ? Comment ?! le communisme soviétique et ses 1 million de milliards et de milliards de morts ne t’ont pas suffi ?! »)

Tout cela est fort dommage car Karl Marx a eu  une pensée  très vivante qui reste encore très actuelle. On l’oublie souvent, mais Karl Marx a davantage écrit sur le capitalisme que sur le communisme.

D’ailleurs certains des concepts utilisés par Karl Marx restent encore utiles pour comprendre les crises et le monde dans lequel on vit.

C’est ce que nous allons essayer de vous montrer avec les quelques citations suivantes :

 

 

1

MARX A PROPOS DU CHÔMAGE

« Le chômage massif constitue l’armée industrielle de réserve. Plus son nombre est élevé, mieux ce sera pour le capitaliste qui pourra ainsi affirmer au prolétaire au cas où ce dernier refuserait de travailler, qu’il peut embaucher une personne à moindre coût moyennant le même travail – étant donné que l’armée industrielle de réserve est importante. »

– —- On l’a tous connu. On a tous un jour accepté, pour financer nos études, ou de manière plus triviale pour manger tout simplement, de travailler dans un boulot merdique, avec des conditions de travail merdiques, le tout avec un salaire merdique.

Au moment de la signature du contrat, on a tous forcément pensé à envoyer chier l’employeur qui nous proposait un tel boulot.

MAIS on s’est  aussi tous retenu à ce moment-là.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on savait que si on n’acceptait pas le boulot – ainsi que les conditions de travail qui allaient avec – il y aurait de toutes les façons toujours quelqu’un de disponible pour prendre notre place et travailler à moindre frais. 

chômagee

 

 

2.MARX A PROPOS DE  L’IDÉOLOGIE DOMINANTE

 » Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes « 

———Très franchement, qui peut seulement donner tort à Karl Marx là-dessus ? Il suffit juste de s’intéresser à  qui possède les grands médias privés aujourd’hui, à qui possède les agences de pub, à l’idéologie consumériste délivrée par les spots publicitaires à longueur de journée et là, la vérité saute tout simplement aux yeux.

Et puis si même Pierre Gattaz en personne, en vient lui-même à avouer dans un grand journal que  » LE MEDEF a gagné la bataille des idées », est-il encore vraiment  besoin de prouver quoi que ce soit ? 

milliardaires

 

3. A PROPOS DE LA RELIGION

“La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclu. La religion est l’opium du peuple. » 

————-  Alors, la religion comme consolation, la religion comme réponse à la souffrance des démuni.e.s en leur promettant une vie (illusoire ?) après la mort faite de bonheurs, citation simpliste ou pas?

Pas si sûr les ami.e.s ! En 2015, il y a une étude scientifique américaine qui a été publié  par le Pew Research Center et qui mettait notamment en évidence une forte corrélation existant entre la « richesse » ( PIB par tête) et l’incroyance  en matière religieuse : En gros, plus les pays étaient riches, et moins ils étaient religieux.

Ainsi le Senegal, et le Pakistan, pays très pauvres, affichaient dans l’étude pratiquement 100% de croyants pratiquants là où la France, et le Royaume-Uni, pays riches, comptaient moins de 20% de personnes accordant à la religion un rôle important dans leurs vies. Alors, d’après vous, un propos toujours d’actualité ou pas ? 

pew research center

 

4. MARX A PROPOS DE L’ENDETTEMENT ET DU DÉFICIT

 » Le déficit de l’Etat était l’objet même de spéculations. A la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de 4 ou 5 ans, nouvel emprunt. Or chaque nouvel emprunt fournissait à l’aristocratie un nouveau moyen de rançonner l’Etat qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de traiter avec les banquiers dans des conditions toujours plus défavorables  » 

—- Je pense que ce propos se passe de commentaire, tellement il est d’actualité. L’Histoire, un éternel recommencement comme le disait déjà l’historien antique Thucydide ? 

austeritéé

 

 

 

5. MARX ECOLO ?

« Le capital épuise deux choses : Le travailleur et la nature  » 

Aujourd’hui, de plus en plus de savants mettent en évidence le lien entre la catastrophe écologique et le capitalisme libéral. Tout récemment, il y a même Nicolas Hulot ( qui est pourtant loin d’être anticapitaliste) qui a eu à dire, en plein direct, que l’écologie n’était pas compatible avec le système économique actuel. 

Alors, certes, Marx n’a pas beaucoup écrit sur l’écologie, mais il a tout de même eu de très bonnes intuitions sur cette problématique. Ce qui n’est pas rien pour quelqu’un de son époque. Vous ne trouvez pas ? 

L’image ci-dessous est une parodie 🙂 

parodie

 

6- MARX A PROPOS DE LA CONCENTRATION DE RICHESSES DANS LES MAINS DE QUELQUES-UNS

 » Vous êtes saisis d’horreur parce que nous voulons abolir la propriété privée. Mais, dans votre société, la propriété privée est abolie pour les neuf dixièmes de ses membres. C’est précisément parce qu’elle n’existe pas pour ces neuf dixièmes qu’elle existe pour vous. Vous nous reprochez donc de vouloir abolir une forme de propriété qui ne peut se constituer qu’à la condition de priver l’immense majorité de la société de toute propriété.

En un mot, vous nous accusez de vouloir abolir votre propriété à vous. » 

Sans aller aussi loin que le préconisait Marx, voici juste quelques chiffres à retenir 

Aujourd’hui, 8 personnes possèdent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale.
Les 10 % les plus riches du monde détiennent 86 % de la richesse mondiale alors que la moitié de la population mondiale ne dispose que de 0,5 % de cette richesse !
En réalité, près de la moitié des habitants de la planète ne possèdent tout simplement quasiment rien, ou des biens de valeur monétaire presque nulle : un habitat de fortune, quelques têtes de bétail, …
En France, 10% de la population détient 46% du patrimoine ( soit près de la moitié ) tandis que l’autre moitié (50%) de la population détient moins de 7%. 

challengee

 

7- MARX, féministe ?

 » Dans la famille, l’Homme est le bourgeois; la femme joue le rôle du prolétariat. » 

— Bien évidemment, il ne s’agit pas de dire ici que des progrès n’ont pas été réalisés. Mais bien des choses restent encore à faire… Qui plus est, ce qui est assez étonnant, c’est que le propos de Marx détonne par rapport aux opinions des hommes ( et des femmes ! ) de ces temps-là… C’est un propos précurseur en matière de critique du patriarcat.

femmes burqa

 

Pour conclure, je dirais que – oui – Karl Marx n’était pas parfait. Sa vision linéaire et téléologique de l’Histoire était plus que discutable, et sans doute a t-il commis nombre d’erreurs d’analyse. Toutefois, qu’on le veuille ou non,  il reste encore aujourd’hui l’un des penseurs nous ayant offert l’une des grilles d’analyse les plus percutantes  pour comprendre le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.

Et parce que nous subissons actuellement une certaine idéologie qui nous est assénée jour après jour au travers des JT, de la pub, de certains grands éditorialistes – une idéologie qui nous dit en gros que les pauvres et les travailleurs coûtent chers, que si le chômeur ne trouve pas d’emploi, c’est de sa faute (cf Macron) – eh bien, je pense que s’ouvrir à d’autres champs de pensées, cela ne peut que nous faire un grand bien.

Et puis, il vaut mieux avoir plusieurs angles de vue pour appréhender  au mieux la complexité du réel. Vous ne trouvez pas ?

 

 

Claire

 

 

Publicités
Tagué , , , ,

Peut-on être objectif, impartial et neutre en politique ? [vidéo]


 

Peut-on être objectif, impartial et neutre politiquement parlant ?

Prôner la disparition des idéologies, n’est-ce pas œuvrer contre la démocratie ?

Et si au fond, on était tous des idéologues sans le savoir ?

Claire, de la chaîne youtube  » Les Choses au Claire  » nous livre quelques éléments de réponse.

 

Tagué , , ,

Ma réponse à Olivier Truchot et au Figaro


 

 

 

olivier truchot

 

Quelques précisions avant de lire l’article :

Suite à une émission de radio d’Olivier Truchot (journaliste-animateur RMC BFM TV) où la discussion portait sur le fait que la France était  championne d’Europe en matière d’impôts ( source : Le Figaro), il a été dit beaucoup de choses. Personnellement, j’ai estimé que ce qui avait été dit lors de cette émission n’était pas de nature à éclairer le public, mais plutôt de nature à alimenter des pensées démagogiques, une espèce de poujadisme anti-impôt présent dans ce pays et qui ne dit pas son nom … C’est donc en réponse à cette émission, et à  l’article du Figaro que l’article – que vous vous apprêtez à lire – a été rédigé. Voilà tout. A présent, ces petites précisions ayant été faites, vous pouvez vous lancer. Bonne lecture.

————————————————————————————————————————————-


 

 

Chaque année, généralement vers la même période, vous avez des journaux – genre le Figaro – qui pondent des articles avec des titres choc du genre :  » La France, championne d’Europe de l’impôt « . Et à chaque fois, c’est le même manège. Il y des émissions de radio dessus, des internautes qui pestent en sortant des formules du genre :  » on paie trop d’impôts en France ! Les charges sociales sont trop élevées blablabla! Y en a marre de payer pour les assistés « 

Bon, tout le monde – même celui qui bénéficie des minima sociaux – paie l’impôt ( TVA, redevances en tout genre, etc). Mais passons.

Le problème avec ce genre de raisonnement, c’est que tout cela laisse à penser qu’en réduisant les impôts publics, le contribuable économisera des sous. Sauf que non, cela ne se passe malheureusement pas comme ça. 
Imaginons donc un instant qu’on réduise massivement les impôts du jour au lendemain. Que se passera t-il ? Ce que le contribuable aura économisé en matière d’impôts publics, de charges sociales en moins, il le paiera de toutes les façons en matière d’impôts privés ( payer les mutuelles privées au plus haut prix, payer au plus haut prix les inscriptions à la fac, à l’école, payer cash lorsque vous êtes admis aux urgences pour un souci de santé, etc.)

Il suffit juste d’observer ce qui se passe aux US avec des étudiants endettés jusqu’au cou, des gens qui s’endettent pour payer la mutuelle etc. Et je ne vous parle même pas du sort des gens dans nombre d’Etats africains où le taux d’imposition est pourtant très bas.

Donc plutôt que de payer des impôts privés qui iront en définitive dans les poches de quelques actionnaires et multimilliardaires ayant déjà des thunes à ne plus savoir qu’en faire, il me semble davantage préférable de payer des impôts publics. Car en payant des impôts publics, vous avez au moins l’assurance que votre argent sert et concourt au bien commun ( infrastructures, salaires des policiers, des militaires, du personnel de santé, des enseignant.es, transition énergétique, investissements, recherche, etc.), et par voie de conséquence, à l’intérêt général. 

Ayant dit tout cela,et si malgré tout mon argumentaire ne paraît toujours pas convaincant aux contempteurs habituels de l’impôt, vous pouvez toujours vous rendre dans certains pays du sud où le taux d’imposition est très bas. Cependant bon courage quand il s’agira de percevoir votre retraite, de soigner vos enfants, ou de leur donner une éducation de qualité…

N.B : Que la charge de l’impôt soit plus forte pour les classes moyennes, je n’en disconviens pas. Mais le problème, ce n’est pas le fait qu’il y ait trop d’impôts. C’est plutôt le fait que certains, ultra fortunés, traficotent pour payer le moins possible alors qu’ils ont largement profité des infrastructures du pays, de l’éducation, de la poste etc. En gros,  c’est davantage l’inégale répartition des impôts qui pose problème que le fait d’en payer trop. Au passage, si on récupérait juste ce qui est volé à l’Etat français chaque année en matière d’évasion fiscale, m’est avis que bien des problèmes seraient réglés et qu’il n’y aurait plus matière à « grogner » fiscalement parlant.

Fait amusant : Les journalistes fortunés qui se plaignent qu’on paie beaucoup trop d’impôts en France m’ont toujours fait sourire, surtout quand on sait que ces derniers jouissent de privilèges en matière fiscale. 

Tagué , ,

Petit point sur la « Réforme de l’orthographe »


« À trop vouloir sauver la langue d’une prétendue corruption, on risque de la tuer en l’embaumant »
L.Bentz

lalanguedanslapoche

Voir l’article original

Pourquoi y a t-il une inégalité entre hommes et femmes? » par Phil


 

Et vous, qu’en dites-vous ?

Petits bijoux de la langue française


Les petits bijoux de la langue française !

lalanguedanslapoche

bijou langue française

· Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C’est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

· « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ». C’est-à-dire qu’il ne comporte aucun « e ».

· L’anagramme de « guérison » est « soigneur » C’est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

· « Endolori » est l’anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.

· « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».

· « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

· Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre »,    …

Voir l’article original 103 mots de plus

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :