Archives de Catégorie: Europe

Kylian Mbappe est-il un vrai français?


kyliannn

 

COMME VOUS LE SAVEZ TOUS, à l’occasion de la dernière coupe du monde remportée par la France, tout un tas de personnes se sont permises d’émettre des jugements sur les origines de l’équipe de France. Du genre  » Hé regarde, La France, c’est la sixième équipe africaine  » ou  » Hé tu sais, en réalité, ce n’est pas la France qui a gagné, c’est en réalité l’Afrique« .

Alors, outre le fait que de tels jugements ne sont point émis lorsque l’équipe de rugby (composée majoritairement de blancs) de l’Afrique du sud ou l’équipe américaine de basket (composée majoritairement de noirs ) gagnent, je trouve personnellement que cette histoire d’identité, que dis-je, cette obsession identitaire, commence à devenir ridicule.

Parce qu’en définitive – et ne nous voilons pas la face – c’est bien de cela qu’il s’agit. Encore en 2018, beaucoup de gens, qu’ils soient bienveillants ou non, assimilent encore – de manière inconsciente – le fait d’être d’une certaine couleur à une nationalité.

Problème :  le comble du ridicule est vite  atteint – selon moi –  lorsqu’on parle de la France.

Pourquoi ?

Eh bien, parce que la France n’a jamais été, n’est pas et ne sera jamais une nation ethnique, un pays s’identifiant à une seule couleur de peau, à une religion particulière etc. 

Depuis l’origine, La France est une nation métisse, ou si le terme vous choque, multi-ethnique, qui si elle doit avoir une identité, ne pourra qu’être une identité inclusive. Ne serait-ce que pour des raisons évidentes liées à sa géographie dès l’origine ( Les mélanges entre les colons grecs venus de Phocée et les Gaulois – la fameuse légende entre Protis le phocéen et Gyptis l’autochtone- les mélanges avec les Ibères, les Ligures, les Germains, les Romains etc.) 


Et puis…avant même que les celtes débarquent en Gaule, il y avait déjà d’autres peuples parmi lesquels ceux-là même qui ont érigé les mégalithes qu’on admire dans la BD d’Astérix et Obélix. Vous pensez vraiment qu’ils ont disparu d’un coup, d’un seul à l’arrivée des Celtes?

Et je ne vous parle même pas de l’apport des Francs (des germains ) qui se sont unis, mariés et reproduits plus tard avec les élites gallo-romaines.

Les incursions des Arabes, des Vikings ( qui s’installeront d’ailleurs, d’où la Normandie), les croisades, l’esclavage avec tout ce que cela implique d’unions, de gosses nés – malheureusement – de viols lors d’invasions, guerres et incursions… Sans oublier la période de la traite atlantique ( qui a déplacé des millions de gens, avec son lot d’enfants nés de l’union entre maîtres esclavagistes blancs, et femmes noires), la colonisation, les réfugiés espagnols, les Portugais, les Italiens, les boat people, les Vietnamiens, les Rwandais, Ivoiriens, les mariages mixtes aujourd’hui et les nombreux gosses issus de ces unions et que sais-je encore…

Tout cela pour dire que la France a toujours été et sera toujours, qu’on le veuille ou non, multiethnique.

Et ce n’est pas être un traître, un collabo ou je ne sais quoi, que de dire cette vérité élémentaire connue d’ailleurs depuis longtemps par les archéologues, les historiens et les généticiens. 


Et puis, très franchement, cette obsession de l’identité commence à devenir malsaine. A titre personnel, ma compagne n’a pas la même couleur de peau que moi, ni ma fille qui est métisse. Mais j’aime ces deux êtres non pas pour leur couleur de peau, mais parce d’une part elles font partie intégrante de ma vie, et que d’autre part ce sont les êtres les plus cool du mondes.
Elles sont formidables, drôles, belles etc.

La couleur de peau n’est au final qu’UN ÉLÉMENT, PARMI TANT D’AUTRES, ( notre sensibilité politique, notre origine et classe sociale, nos goûts vestimentaires, alimentaires, culturels, etc.) qui nous définit auprès d’autrui. Qui plus est, celle identité n’est pas statique, elle évolue avec le temps.

C’est fou qu’on ait encore à dire ce genre de chose en 2018 ! 2018 les gens, avec une humanité qui se projette de plus en plus dans l’espace et qui rêve d’être une civilisation interstellaire.

Alors pour répondre à la question (celle du titre), qui n’en est d’ailleurs pas vraiment une tant la réponse est évidente, je dirais que Kylian Mbappe est aussi français que l’étaient De Gaulle, Jean Jaurès, ou Jean-Paul Sartre. Il est né en France, a grandi en France, bouffe français, a fréquenté dans les écoles françaises, a des amis français, a porté haut les couleurs du pays  etc. Le fait qu’il ait des origines bantous (Cameroun)  est certes une réalité biologique, mais ce n’est en aucun cas son identité entière. Kylian et tous les autres, joueurs ou simple citoyens lambda dans le même cas, sont et restent à mes yeux des Français. Point barre.

Le Général de Gaulle avait, me semble-t-il, des origines irlandaises. On n’est jamais venu lui demander de présenter un certificat quelconque de francité.

 

Publicités
Tagué , ,

[ COURTE VIDEO] Partagez-vous l’opinion de ce célèbre philosophe sur la démocratie ?


Partagez-vous l’opinion de ce philosophe sur la démocratie ?

 

Du cannabis pour décontaminer les terres de Fukushima ?


cannabis

Des expériences réalisées sur les sols de Tchernobyl démontreraient que la culture de Marijuana permet de purifier à 80 % les zones radioactives testées. Méthode préconisée: planter, récolter et brûler le tout.

les terres de Fukushima en plantant du cannabis. Si c’en était une, la plaisanterie ne serait pas du meilleur goût. Mais pour décontaminer la zone de sécurité établie dans un périmètre de 20 à 30 kilomètres autour de la centrale nucléaire japonaise, l’idée commence doucement à fleurir.

Le site Alchimiaweb rappelle qu’en 1998, Consolidated Growers and Processors (CGP), l’entreprise Phytotech et l’Institute of Bast Crop d’ Ukraine commencèrent des expériences avec la plantation de diverses espèces végétales pour l’élimination des métaux contaminants les terres autour de Tchernobyl.

Les plants de cannabis, tout comme le tournesol (ou encore le roseau et le colza), présenteraient la faculté de restaurer les sols, leurs racines très filtrantes absorbant les déchets de toute sorte. Un procédé naturel nommé « phytoremédiation » (signifiant « action réparatrice d’une plante ») permettant d’éliminer des sols, en les pompant, eaux stagnantes et métaux lourds.

Le 8 avril, de retour du Japon, même Bernard Bigot, administrateur général du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), évoquait, dans les colonnes du Midi Libre, cette solution.

« En ce qui concerne la décontamination des sols (…) nous avons suggéré la phytoremédiation, avec des plantes qui accumulent les radionucléides dans leurs racines puis sont traitées pour élimination. »

Toujours selon Alchimiaweb, les plantes ayant donné les meilleurs résultats sont le tournesol et le cannabis, avec une purification de 80% du sol d’une zone affectée. A la fin de la saison, une fois le travail de décontamination accompli, les plantes sont incinérées. Les cendres sont ensuite traitées comme des déchets radioactifs.

Source ( Les Inrocks)
VENEZ SUIVRE NOS DEBATS ET INFOS INTERACTIFS SUR NOTRE PAGE  ==> https://www.facebook.com/pages/Reflexions-dun-jeune-citoyen-/173218132715061?ref=hl
Tagué , ,

Italie : un sénateur compare une ministre noire à un orang-outan


senator

samedi, lors d’une réunion de son parti à Treviglio (près de Bergame, nord), le sénateur Roberto Calderoli, connu pour ses déclarations polémiques, avait déclaré à propos de la ministre d’origine congolaise: Cecile Kyenge «fait bien d’être ministre mais peut-être devrait-elle le faire dans son pays (…) Je me console quand je surfe sur internet et que je vois les photos du gouvernement. J’aime les animaux (…) mais quand je vois les images de Kyenge, je ne peux m’empêcher de penser à des ressemblances avec un orang-outan, même si je ne dis pas qu’elle en soit un».

Ces déclarations ont circulé comme une traînée de poudre dans les médias et sur les réseaux sociaux, provoquant nombre de réactions indignées.

Dimanche matin, dans un communiqué officiel, Enrico Letta s’est fendu en personne d’une réaction: «Les paroles rapportées aujourd’hui par la presse et attribuées au sénateur Calderoli à propos de Cecile Kyenge sont inacceptables et dépassent toutes les limites».

Dans ce communiqué, il fait aussi part de «sa pleine solidarité et de son soutien à Cecile».

Le président du Sénat Pietro Grasso a exigé des excuses de M. Calderoli à Mme Kyenge, et son homologue de la Chambre des députés Laura Boldrini a exprimé sa solidarité à la ministre en condamnant «des paroles vulgaires et indignes des institutions».

Quand à la principale concernée, elle a déclaré dimanche à l’agence italienne Ansa: «Je ne prends pas personnellement les paroles de Calderoli, mais elles m’attristent à cause de l’image qu’elles donnent de l’Italie». «Je crois que toutes les forces politiques doivent réfléchir à l’usage qu’elles font de la communication».

M. Calderoli est un habitué des provocations: en 2006, il avait dû démissionner du gouvernement Berlusconi après s’être exhibé avec un T-shirt anti-islam sur Mahomet.

Depuis sa nomination, Mme Kyenge a dû affronter plusieurs manifestations d’hostilité de la Ligue du Nord, un parti allié au Peuple de la Liberté de Silvio Berlusconi mais qui se trouve actuellement dans l’opposition.

Dès sa prise de fonction fin avril, Mme Kyenge a été la cible d’agressions verbales et menaces de mort, postées sur des sites racistes et même sur sa page officielle Facebook.

La Finlande appelle à ne plus sauver de banques avec l’argent public


« finlande

La Finlande a appelé mardi à épargner les contribuables de la zone euro dans les plans de sauvetage des banques européennes à l’avenir, estimant que la facture devrait être imputée aux actionnaires et créanciers.

« Partout en Europe nous devrions passer à une économie de marché normale, où les propriétaires et les investisseurs accusent des pertes en cas de débâcle de banque », a déclaré mardi le Premier ministre Jyrki Katainen lors d’un discours à Helsinki sur l’Europe.

Il a souhaité que l’union bancaire européenne, en cours de création, en fasse un principe fondateur, sinon nous resterons dans la situation actuelle où le contribuable paie les crises bancaires et a dit vouloir que les décisions sur l’union bancaire soient prises dans l’année.

Sources : AFP / Romandie / Le Journal du Siècle« 

Tagué , , , ,
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :