Lettre ouverte à nos frères israéliens…

aaaaaisrael

 

Du fait des stats par pays [ stats du Blog], nous savons qu’il y a des gens (très peu mais il y en a…) vivant en Israël qui lisent parfois nos articles. Certainement des francophones. Ce message (qui date) s’adresse donc à ces israéliens, qui sont nos frères et qui pourraient, sait-on jamais, entendre raison – si ce n’est déjà fait – et inciter leur entourage à se mobiliser pour les palestiniens. Nous savons qu’il y a déjà des israéliens de gauche et d’extrême-gauche, des progressistes qui se mobilisent ardemment pour l’émancipation des palestiniens. Notre message est donc principalement destiné à des indécis, qui pourraient passer par là, et qui soutiennent – peut-être par patriotisme, sans réfléchir ou mesurer la portée de ce soutien – le gouvernement Netanyahou. Ils ne s’en rendent peut-être pas compte, mais ils sont en train de s’avilir… car comme le disait si bien Nelson Mandela, nous ne sommes pas vraiment libres si nous privons autrui de sa liberté. En privant autrui de sa liberté, l’oppresseur est tout autant dépossédé de son humanité que l’opprimé.
[ Chers israéliens… Chers frères humains… ]
Figurez-vous donc votre peuple, servile en Egypte, libéré par Moise. S’établissant dans une terre sans ce dernier. « Au pays de Canaan ».
Figurez-vous votre magnifique Temple édifié par le sage Salomon fils de l’illustre David, détruit par Nabuchodonosor, reconstruit après le retour des vôtres de Babylone puis à nouveau par Hérode, avant d’être définitivement détruit par les Romains.
Figurez-vous donc après Babylone, Cyrus, Alexandre, les vôtres sous l’occupation romaine et songeant à s’émanciper – au péril de leurs vies – de la tutelle romaine, ces occupants. Figurez-vous donc encore l’exil des vôtres après la destruction du temple de Jérusalem.
Figurez-vous donc ce sentiment d’occupation, la tristesse et la souffrance à quitter sa terre. Les larmes, le désespoir… Figurez vous donc la persistance de ce sentiment à travers le temps et l’espace, à l’évocation de cette terre, jusque dans les prières.
Figurez-vous encore, plus loin dans l’histoire humaine, après la dispersion des vôtres, les pogroms subies, les persécutions, les ghettos, l’antisémitisme, la Shoah et tant d’autres tragédies…
Figurez-vous encore, plus proche dans le temps et avant la proclamation de l’Etat d’Israël, les actions de guérilla (des vôtres), la violence ( terrorisme ?) pour déloger « l’occupant anglais » en terre de Palestine,etc.
Après donc tant de tragédies, et me basant uniquement sur ce dont vous vous réclamez, sur ces mythes, histoires, sur le roman national, etc. ne pouvez-vous donc comprendre les palestiniens ? Les réfugiés palestiniens privés de terre et souffrant de l’absence d’une patrie, d’une mère et donc orphelins? Ne pouvez-vous comprendre la rage sourde, de cet enfant palestinien ayant perdu ses oncles, son frère et son père, dans une terre qu’il considère comme sienne et qui est sienne ? Ne pouvez-vous comprendre ce sentiment, cette indignation collective, cette rage du fait de vivre dans une prison à ciel ouvert, poussant des gens à prendre des armes face à « l’occupant »? Territoires occupés ? Humiliations quotidiennes ?
D’opprimés dans les temps anciens et jusque récemment, ne voyez-vous pas que vous êtes devenus des oppresseurs ?
Bien évidemment, nous sommes hostiles à toute violence, au sang versé pour rien… Un sang souvent gaspillé et innocent. Mais nous vous le disons en vérité, il est dans votre propre intérêt – sans même invoquer un quelconque sentiment d’humanité – de changer radicalement et profondément la politique de votre pays. Sans quoi, nous le craignons pour vous, pour l’avenir et pour les vies futures qui seront sacrifiées, un malheur vous frappera. Cela finira par arriver. Et il s’ensuivra des tragédies bien plus horribles que les tragédies actuelles.

Publicités

2 réflexions sur “Lettre ouverte à nos frères israéliens…

  1. Anne Guerrier dit :

    Chouette texte, mais qui me fait peur à moi aussi. Oui, la politique d’Israël, guidée par une poignée de gens qui n’y vivent même pas (ils sont aux Etats-Unis) mène Israël à la destruction, et au-delà, compromet la sécurité et le bien-être de tous les juifs à travers le monde. Mais ce n’est pas la raison qui guide les millions de gens qui envers et contre tout s’obstinent à soutenir Israël dans son entreprise insensée pour chasser les palestiniens à tout jamais de leur terre. Ce n’est pas la raison, à laquelle ton texte fait appel, qui les mène, c’est la peur. On ne peut pas raisonner la peur. Beaucoup de juifs de par le monde pensent à Israël comme à leur refuge possible en cas de persécutions. Et ne se rendent pas compte du tout que leur soutien aveugle à une politique injuste de cet état peut déclencher cette persécution. Cercle vicieux. Quiconque veut vraiment aider Israël, quiconque comme moi aime les juifs comme des frères, doit d’abord comprendre cette peur, s’adresser à elle avec amour et compassion, et ensuite, surtout, identifier et dénoncer sans merci ceux (ils sont peu nombreux, et c’est par intérêt politique et financier, et par bêtise, qu’ils le font) qui entretiennent cette peur. Gros gros effort de raisonnement et de recherche. Gros effort d’examen de conscience collectif à faire pour les juifs, en notre monde nouveau; gros effort de foi pour se libérer de la peur et du coup pouvoir remettre Israël dans le droit chemin. Bien à vous tous, avec amour

    • Lucie sainte-croix Ferrand dit :

      Oui, Israël doit donner un exemple au monde pour la paix ! malheureusement, c’est le contraire !
      Pour ma part, j’ai toujours pensé que les juifs, les arabes, qui vivent sur cette
      belle terre bénie, sont frères, d’origine sémite, un même peuple ! et quelle absurdité de s’entretuer. Sachant que nous sommes, tous, de passage sur cette terre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :