Pourquoi les français seront de plus en plus « inutiles » et « invisibles »?

drapeau francePourquoi les français seront de plus en plus « inutiles » et « invisibles »?  Pourquoi ne se sentent-ils plus représentés (si tant est qu’ils l’aient vraiment été un jour ) ?

Comment expliquer le désamour des citoyens vis-à-vis des partis politiques ?

Essayons JUSTE de raisonner  en termes de groupes sociaux (Il y a bien évidemment d’autres raisons mais nous avons choisi de raisonner en termes de groupes sociaux).

Avant, les partis représentaient « véritablement » les intérêts de certaines classes sociales. Chaque parti défendait les intérêts d’un groupe social. Du moins, ils le prétendaient. [ Nous n’ignorons aucunement les corrompus, les apparatchiks, les ambitieux etc, mais au moins les partis étaient au fait de l’antagonisme des intérêts entre classes sociales, de ces rapports de force entre groupes sociaux, de cette lutte (de classes).]

Les partisans de l’aristocratie VS les partisans de la démocratie du temps de la Grèce antique.

Les girondins VS les montagnards lors de la période révolutionnaire.

Les partis ouvriers, les partis « socialistes » et « communistes » pour la défense des prolétaires et les partis conservateurs pour la bourgeoisie conservatrice, la petite-bourgeoisie, l’aristocratie et éventuellement (mais c’était pour mieux l’étrangler) la paysannerie.

Au fil du temps, l’individu fut sacralisé. Renversement des valeurs.La vie privée était négligeable pour les anciens, les athéniens, et seule comptait la vie publique, collective (délibération démocratique, débats, tragédies en plein air, etc). Ce fut la vie privée qui devint le lieu par excellence de l’accomplissement de l’individu, et la vie collective le lieu de la servitude, du travail pour vivre, de l’aliénation, etc.

La sacralisation de l’individu fut d’une certaine manière un progrès (droits individuels, Etat de droit, etc) mais ce fut aussi le début de la fin de l’individu. La société devint, non plus une organisation humaine où co-existaient des groupes sociaux aux intérêts divergents, mais un corps d’individus.

Hypocrisie ! les groupes sociaux (et leurs intérêts) n’avaient point disparu, mais ils n’étaient plus invoqués. Des sortes de mastodontes électorales remplacèrent les partis de classe d’alors.

Ce fut l’ère des partis d’opinion. Du spectacle permanent. L’ère du marché électoral où des partis prétendaient représenter la multitude, la totalité. On élaborait des programmes non plus du fait des intérêts de certains groupes sociaux, mais en fonction des sondages. Et comme les sondages procèdent quand même d’une sorte de « superstructure » régissant nos vies (média, culture, préjugés, etc) à la solde des classes possédantes…

Bref, ce fut L’ère des partis (les plus importants du moins ) appliquant peu ou prou les mêmes politiques publiques.

Quel paradoxe ! L’individu d’antan, malgré son effacement au sein du groupe(et donc une atteinte à ses libertés individuelles), était bien plus représenté (dans ses intérêts) par les partis de classe (d’une certaine façon sectaires) d’alors que l’individu moderne par les partis de maintenant, soi-disant sérieux et ouverts, modernes, « bonapartistes », et prétendant représenter la multitude.C’est dans une période d’individualisme que l’individu se sent de plus en plus invisible. C’est dans une période d’individualisme sacralisé que les individus ne cessent de se plaindre de ne point être entendus, d’être des sans-grades, des sans-voix…

 

De là il vient que les citoyens se sentent de plus en plus inutiles et invisibles. Et de fait, ils le sont. Pour des raisons de structure, mais aussi parce qu’ils ne se « bougent » pas (assez), pour bien des raisons il est vrai.

 

Publicités
Tagué ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :