Un comité proche du Patronat propose de rétablir les travaux forcés et l’esclavage pour lutter contre le chômage

patronatEXCLUSIF

Une source proche du haut patronat indique que celui-ci serait en train de plancher sur le rétablissement de l’esclavage, le but étant de faire décoller l’économie, lutter contre le chômage et réaliser au passage de gigantesques profits.

Nous avons réussi à nous procurer un enregistrement audio (fiable) de la réunion. Ci-dessous une retranscription d’un extrait audio de la réunion secrète. S’exprime sans doute ici le président de l’organisation.

 » Chers amis, chers collègues, comme vous le savez tous, l’économie de notre pays n’est pas florissante. Et il y a là pour nous un coup à jouer. Pour remporter la mise, il faudra passer par deux étapes.

Oui, nous nous sommes beaucoup enrichis malgré la crise, mais on pourrait encore en profiter pour assurer notre domination sur la bourgeoisie des pays émergents. Pour ce faire, il est donc essentiel de rétablir l’esclavage ou les travaux forcés. La pilule étant dure à faire avaler du fait de la crise économique, il faudra dans une PREMIÈRE ETAPE alimenter une bulle en vue de créer une crise financière. Comme les pertes seront énormissimes du fait de cette crise à venir, l’Etat nous renflouera avec l’argent du contribuable. Donc n’ayez crainte, on ne perdra rien, et il n’y aura aucune condition comme cela s’est toujours déroulé par le passé. Remercions la providence d’avoir rendu les peuples amnésiques.

L’économie peinant à décoller, il faudra dans une SECONDE ETAPE – via certains de nos média – pousser les politiques et les citoyens à prendre en considération nos vues. Après tout, ne sommes-nous pas des créateurs d’emplois ?

L’esclavage était tout à fait normal pendant l’antiquité, donc c’est tout à fait possible.  Comme nous sommes dans une démocratie d’opinion, où il est plus facile d’exciter les passions des masses, nous pointerons du doigt via des Unes, du sensationnalisme, la fainéantise des chômeurs, des étrangers, des femmes, des jeunes, des syndicalistes etc. Les individus dressés les uns contre les autres, les retraités contre les actifs, les fonctionnaires contre les salariés du privé, le règne des sondages, les politiques finiront bien par entendre raison. Il est fort à parier que cette main-d’oeuvre servile sera d’abord issue des catégories les plus défavorisées de la population à savoir les Minorités, femmes isolées, jeunes, les étrangers etc. bref les précaires.

Et grâce à cette main-d’oeuvre servile, plus compétitive que les ouvrières et les enfants chinois payés quatre euros la journée, on s’en mettra plein les poches car comme vous le savez, même si les pertes sont à la charge de l’Etat, les bénéfices sont toujours privatisées. »

 

 

Source : Faks news

 

Publicités
Tagué , , , , ,

3 réflexions sur “Un comité proche du Patronat propose de rétablir les travaux forcés et l’esclavage pour lutter contre le chômage

  1. Marc Moerman dit :

    Source : Faks news

    Donc, c’est un « fake », une mensonge.

  2. Polyanna dit :

    Vous avez vraiment besoin de le préciser 🙂 ? C’est de l’ironie, vous connaissez ?

  3. christophe dit :

    Je ne suis pas tout à fait certain que cette forme d’humour soit vraiment de bon gôut… N’avons nous pas déjà assez pratiqué l’esclavage économique pour le rendre inutilement officiel, après tout?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :