Le viol, le fait divers et l’extrême-droite.

hitler

Claire, notre jeune prof, a finalement opté pour un téléphone portable à moindre prix. (cf ==>https://jeunecitoyen.wordpress.com/2013/09/25/oui-les-sondages-ont-toujours-raison/)

Le soir venu, son jules a dignement fêté sa titularisation en tant que professeur de français. Les réjouissances ont été quelque peu ternies car elle a appris via la télévision qu’une femme avait été violée près de chez elle, et que le délinquant en question était un multirécidiviste. Elle l’avait déjà croisé dans la rue, et Claire n’en revenait pas qu’une telle tragédie ait pu arriver : Cette femme respirait la bonté, la gentillesse, la joie de vivre…

Cet après-midi, notre héroïne qui a toujours été une personne dotée d’une sensibilité peu commune, ne peut s’empêcher d’être émue après une énième évocation de ce sujet sur une chaîne d’information en continu et c’est à ce moment qu’une sonnerie retentit de la poche de son veston.

-Allo ?

-Salut Ma clarinette. C’est Aurore. Ça va ?

-Salut Aurore. Je pensais d’ailleurs à toi. Ça peut aller. Et toi ?

-Houlaa…T’as une p’tite voix. Que t’arrives t-il ?

-Oh trois fois rien ! C’est juste qu’une personne que je croisais souvent a été victime d’un violeur et je n’en reviens toujours pas, tellement elle était gentille…

-OOh! Je suis vraiment désolé! J’espère que celui qui a commis un tel acte sera puni sévèrement.

-Il ne faut pas qu’il soit tout simplement puni. C’est bien trop facile. L’insécurité ne cesse d’augmenter dans notre commune. Non, il faut qu’il paie le prix fort. Il est fort dommage que la peine de mort ait été abolie. Les gouvernements de ces dernières années ont été bien trop laxistes. Tous des menteurs et tous des pourris ne pensant qu’à leurs gueules. Aux prochaines élections, je voterai pour le candidat de ce parti d’extrême-droite dont j’ai oublié le nom. Il est jeune, il s’exprime franchement, et en plus il diffère de son père, l’ancien leader du parti qui lui était juste horrible.

-Quoi ? Tu ne vas tout de même pas voter pour l’extrême-droite. C’est le genre de remède tuant le malade.

-Ah je vois, comme toujours, tu es encore dans tes délires de bobos gauchiste…Ne vois tu donc pas l’état du pays ? Ne vois tu donc pas que Notre pays coure à sa perte ? Je ne saurai que trop te conseiller d’écouter Alain Oral, Erin Zemmouk, et tous ces intellectuels vraiment courageux.

-Donc le fait que je ne partage pas ton opinion fait de moi une bobo ?! Je ne route pourtant pas sur l’or. Je ne sais pas si je suis gauchiste, et je ne peux nier qu’il existe des problèmes dans notre beau pays mais si je puis me permettre, il est bien amusant d’entendre à longueur de journée par ces intellos dit réacs, des nationalistes ou des gens pensant comme eux que la France a perdu de son éclat et patati et patata. La plupart du temps, Ceux-ci ne pourront se remettre en cause, et useront de démagogie. Dans leurs psychés, les ennemis sont tout trouvés car bien évidemment, il faut à tout prix trouver des « ennemis », des « boucs émissaires ».

-Mais ils ont raison. L’ultra-liberalisme, l’insécurité…ils représentent plus le peuple que ces pourris de politiciens ou de bobos bien-pensants. D’ailleurs, c’est ce que révèlent la plupart des sondages. Serais-tu donc à ce point anti-démocrate ?

-Hahaha ! Alors celle-là, c’est la meilleure ! S’il est compréhensible que tu puisses éprouver de la peine face à cet acte horrible, il est plutôt étonnant que tu tombes dans ce piège si grossier, toi une fille si intelligente. N’as tu pas remarqué un phénomène amusant ? Lors d’un débat, si d’aventure des sondages, des élections ou référendums donnent raison sur un sujet à un de leurs opposants, ils diront : « c’est de la faute des médias. » « Les sondages ne veulent rien dire… » « l’abstention fait ceci ou cela… » . J’en suis fort aise mais pourquoi alors changer complètement de discours si d’aventure les sondages ou élections leur donnent raison. Là l’opposant en question sera qualifié d’anti-démocrate, de ne rien comprendre, de lutter contre les intérêts du peuple, de ne représenter l’opinion que de telle minorité, l’ennemi de la nation ou l’allié objectif ou idiot utile -Terme qu’ils affectionnent – de telle idéologie…Cela ne peut être que de la faute des « gauchistes », des « homo », des minorités ethniques et religieuses, des féministes, des femmes qui travaillent, des jeunes… Bref toujours les autres à l’exception de leurs personnes.

-Et alors ? Eux au moins, ils aiment leurs pays et c’est tout ce qui compte !!!!

-Laisse moi bien rire! Ce qui est plutôt marrant, c’est que les mêmes crieront « halte à l’impérialisme américain Sans se douter qu’ils usent des mêmes techniques propres aux empires : c’est-à-dire la recherche d’ennemis intérieurs ou extérieurs. D’ailleurs, à bien y regarder, n’est ce pas de la jalousie ? Très peu d’entre eux – et c’est un euphémisme – parlent du bien-être des travailleurs, des conditions sociales, des libertés individuelles, de la place des femmes, de l’environnement, du bien-être des individus; mais beaucoup parleront de la puissance militaire d’antan, quand notre pays avait des colonies, quand celle-ci dominait l’Europe, bref quand les intérêts des autres peuples importaient peu face à la puissance impériale. Ils sont contre l’impérialisme mais ne veulent-ils pas instaurer un nouvel impérialisme ou du moins la restauration d’un impérialisme passé à l’image d’un poutine, qu’ils admirent, et qui disait que la disparition de l’URSS était l’une des plus grandes catastrophes du 20ème siècle?
La vérité est qu’ils ne réfléchissent qu’en terme de virilité, de force, de pouvoir et de puissance. Ils ont besoin de dominer ou d’être dominés. Ils disent être actuellement pour le multilatéralisme car ils ne supportent le fait que les USA dominent, que les puissances humiliées d’hier ré-émergent mais n’est-ce pas de la jalousie ?
Je pense qu’ils sont restés dans les anciens schémas. Ils ne savent pas que ce sont ces anciens schémas qui ont rendu le monde tel qu’il est aujourd’hui. Le comble étant que certains iront jusqu’à user d’une rhétorique anti-capitaliste, sans se rendre compte que ce besoin de puissance encourage les marchands de canons, les vendeurs d’armes « capitalistes par excellence », favorisant les industriels locaux qui détestent la concurrence, encourageant la production massive et irréfléchi. Bien sur ils se foutent des ressources, et de la condition des travailleurs…
Tiens, tiens, n’est ce pas un des traits de « l’ultra-libéralisme » tant abhorré par eux ?
Ce besoin de force les fait oublier que les puissants trusts ou industriels, qui parfois ont financé des « hommes forts », ont justement besoin de discipline de syndicats aux ordres car rien n’est plus mauvais pour le business que des travailleurs et des consommateurs indisciplinés, pensant par eux-mêmes… Ils disent détester la bourgeoisie, les possédants qui profitent des travailleurs mais ils oublient sans doute que ces possédants ont toujours aimé par dessus-tout une société figé, une société de classes. On pourrait parler de Napoléon, d’Adolphe Thiers, etc…
D’ailleurs, l’un des point troublant n’est-il pas le fait qu’ils sont en quête constante d’un homme providentiel, d’homme forts ? Non pour les guider et les apprendre à être maître, à diriger leurs vies et à rendre heureux les autres comme l’ont pu le faire des guides tels que jésus, Boudha, Gandhi et tant d’autres mais pour être mené tels des soldats au profit de je ne sais quel égoïsme, d’un désir de prestige… J’aime bien entendre ces personnes crier à la dictature de la pensée unique, au fait que ce sont des entités nocives qui dirigent dans l’ombre ? Ils ont peut-être raison mais ne veulent-ils pas remplacer ces entités par d’autres entités ? En quoi est-ce une évolution ou une révolution de remplacer un maître par un autre maître (peut-être encore plus tyrannique ou autoritaire que le premier ) ? Permets-moi donc de ne partager tes vues sur le sujet.

-Effectivement, tu as raison sur bien des points, mais tu ne peux nier qu’il existe nombre de problèmes. Tu en fais quoi alors ? Hein ?!!

-Tout d’abord, si je puis me permettre, je pense que dans notre pays, les médias sont fortement anxiogènes. On se croirait en état de siège permanent. Je ne nie point l’insécurité, les actes d’incivisme, ou les tragédies que vivent les familles de victimes… mais j’ai juste l’impression qu’à l’heure d’internet, de l’information instantanée, du consumérisme et de l’égoïsme individuel grandissant ; L’Homme n’est que « matière ». Celui-ci succombe facilement à ses passions primaires comme la peur par exemple, sans pour autant prendre le temps de réfléchir. Certains hommes politiques se servent de cette peur pour justifier l’impensable, manipuler… Je ne sais pas pour toi, mais quand je sors de chez moi, je suis plutôt serein. Bien sur, il peut m’arriver d’avoir des soucis comme tout le monde mais cela ne m’obsède pas. Je me dis bêtement que nous disposons d’une bonne armée, d’une police efficace et d’excellents services secrets. Je ris avec des amis, je lis, je me promène etc. Mais cette sérénité qui m’habite disparaît très vite lorsqu’il m’arrive de regarder la télévision. J’apprends qu’il y a eu tel nombre de victimes dans un attentat suicide en Irak, que l’animosité est à son paroxysme entre la Syrie et la Turquie etc. Moi qui marchais tranquillement dans la rue, me voilà entrain de me demander si je vivrais demain. Cette ambiance n’est pas saine, crois moi.

-Donc tu penses que cette peur est injustifiée ? Donc les commerçants agressés ont juste un « sentiment » de peur injustifié ?

-C’est Bien plus complexe que cela ma clarinette. Les faits divers ont toujours existé et existeront toujours. Dans toutes les sociétés et à toutes les époques, que ce soit dans des Etats démocratiques, totalitaires, policiers. Laisse moi donc te raconter une petite histoire: Quand j’étais tout petite, j’avais très peur du noir. Je ne sais pas à quoi cela ‘était du, mais je me posais énormément de questions sur la mort, l’existence des monstres etc…La nuit tombée, mon père, compréhensif, éteignait la lumière juste après mon entrée dans le coma. Je me rappelle qu’une fois, en plein milieu de la nuit, j’avais eu à paniquer car j’avais entendu un bruit pas très rassurant et aperçu une ombre « démoniaque » se reflétant derrière les rideaux .. L’obscurité aidant, je crus que c’était un monstre qui en voulait à ma vie. Apeurée, je me dirigeai en courant dans la chambre de mes parents. Je racontai ce que j’avais vu à mon père. Celui-ci, toujours calme, me prit par la main disant qu’il me croyait, et me ramena dans ma chambre pour voir de quoi il en retournait. Arrivée sur place, j’entendais toujours ce bruit inquiétant et je vis encore l’ombre « menaçante ». Prenant peur, je serrai encore plus fortement la main de mon père. Mais celui-ci, toujours calme, prit la mine qu’il faisait toujours lorsqu’il était en pleine concentration ou en pleine observation. A ce jour, je ne saurai te dire s’il jouait la comédie ou s’il était sérieux. Subitement, il se mit à sourire. Il se dirigea vers une fenêtre, et me montra que l’ombre qui se projetait était en fait le reflet des feuillages, et que le bruit inquiétant était provoqué par des bruits ou sifflements particuliers causés par le vent. Comme il aimait beaucoup faire son philosophe, il me dit, songeur, que les Hommes avaient tendance à paniquer quand ils ont peur, ne prenant pas la peine de raisonner ou raisonnant sur ce qu’ils maîtrisent. Il me dit que si j’avais été plus calme, peut-être me serais-je rapidement aperçu que cette ombre n’était que le reflet des feuillages ? Et Comme La veille, j’avais regardé un film sur les vampires, j’avais succombé à mes passions et instincts primaires de survie. Ma peur n’était pas tombée du ciel…Cette peur était du à mon environnement (L’obscurité) mais aussi à ce que j’avais appris auparavant à savoir que les monstres étaient méchants, agissaient dans la nuit, etc. Puis il se mit à faire une blague que je ne compris pas comme d’habitude, mais pour lui faire plaisir, je me forçai à rire.
Ce que je veux juste dire, C’est qu’il est essentiel que tu ne fies pas uniquement aux médias ou ce qui se dit. Les médias ne traitent pas et ne réfléchissent pas sur un sujet, ils relaient juste l’information, qui est un reflet de la réalité. Après information, il n’est pas étonnant que nombre de gens en viennent à considérer que les musulmans nous détestent, que les chômeurs sont tous des fainéants et des assistés, que les étrangers sont des esprits malfaisants voulant nous envahir… Je ne pense pas que ce soit délibéré, c’est juste leurs boulots. Il te revient donc de t’interroger et de t’informer sur tel sujet abordé par les médias, par l’intermédiaire des livres, internet, des documentaires etc…Il ne faut pas aussi oublier que tu as à ta disposition un cerveau. Il ne faut pas juste répéter tel argumentaire comme un perroquet savant mais essayer de savoir si l’auteur de l’argumentaire a raison, contextualiser etc. Bref fais toi ta propre opinion.
Plutôt que de céder à la peur, et faire des lois tous les jours dans le but de rassurer un électorat, ne crois-tu pas qu’il faille mieux analyser et réfléchir sur le sujet ? savoir par quel moyen on peut stopper ce cercle vicieux? De s’attaquer aux conséquences mais aussi aux causes car mieux vaut prévenir que guérir ?

-Mouais….

-Oui, je sais que tu n’es pas d’accord. Peux-tu me dire en quoi je me trompe ? Que je puisse apprendre ou relativiser mon propos ?

-Non, je n’ai pas envie d’en parler, et puis tu sais, la politique est un sujet qui fâche. Donc, n’en parlons plus je te prie. Je dois te laisser car je n’ai pas fait les courses. Salue André de ma part et fais un bisous au petit. Salut!

-Ok! Porte toi bien et salue ton Jules. Bisous !

Publicités
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :