Les ravages mortels de la solitude….

sourire

Cela faisait assez longtemps que je n’avais point rédigé d’articles. Oh, les sujets ne manquent pas mais n’ayant pas assez de temps, et manquant parfois d’inspiration…M’enfin, inutile de vous ennuyer avec de telles considérations…

Mon propos ici ne sera point politique quoique tout ce qui concerne la gestion de la cité et des citoyens y résidant soit lié à la Politique.

Quand j’ai crée ce blog, je souhaitais qu’y soient abordés tout type de sujets. Il est sans doute fort à parier que je me trompe, c’est même certain mais je crois que tous les sujets de société sont importants.  je considère que le racisme ou la xénophobie sont des sujets importants. Je considère que traiter de la dictature dans certains pays est important. Je considère que traiter de la misogynie est important. Je considère que traiter de l’expulsion des étrangers est important, d’égalité de droit entre citoyens, de la famille, de la philosophie ou spiritualité etc…

Notre monde est fait d’interconnections. Les conséquences négatives de telle situation peuvent avoir des conséquences fâcheuses pour une autre situation. Des éléments de psychologie nous expliqueront comment et pourquoi il y a de tels crimes, de tels actes d’exploitations dans le monde etc… Bref, ceci est un autre débat mais c’était juste pour faire comprendre ma réflexion sur le sujet.

Dernièrement, Une amie  proche me racontait une petite histoire qui m’a beaucoup peiné et laissé dans un état quelque peu songeur.

Etant étudiante, elle allait souvent à la Bibliothèque universitaire. Et il ne lui était pas rare de rencontrer à la BU une autre étudiante qui était tout le temps seule, isolée…Cette étudiante tout le temps seule donc, n’avait point d’amis et même si avec le recul, mon amie m’a dit qu’on pouvait y déceler des traces de profonde mélancolie sur sa personne, vous connaissez la Fac: C’est chacun pour soi, les groupes se formant vite comme dans toute organisation humaine.

Bref, cet autre étudiante, d’après mon amie, souriait souvent quand elle lui disait bonjour et mon amie se disait que tout allait bien. A vrai dire, je suis sur qu’elle n’y pensait même pas… et ce n’est point négatif dans mon esprit puisque nous sommes tous fait ainsi. Bref, Deux ou trois mois plus tard, elle apprenait que cette étudiante avait fait une tentative de suicide…

Elle en tomba des nues. Cherchant à se renseigner, elle apprit que cette jeune fille souffrait en fait de solitude et avait fait une dépression…L’étudiante en question était nouvelle dans la ville, n’ayant pas d’amis et sa famille n’habitait point sur place. Sans oublier que beaucoup d’ étudiants ne roulent pas sur l’or, donc concernant les activités extérieures: les bars, les clubs, c’était juste pas possible; mais ça, c’est plutôt une déduction de ma part je dois l’avouer…

Cela m’a fait penser à une revue que j’avais lu, il y a pas si longtemps, où était abordée la thématique de la solitude, des étudiants et jeunes notamment mais pas que, car cela concerne tout le monde… jeunes, adultes, personnes âgées .. J’ai toujours été et je reste toujours persuadé que la finalité de l’Homme est la quêté de cette interaction harmonieuse et fraternelle avec les autres, mais aussi avec la nature… C’est une opinion personnelle et sans doute suis-je influencé  par le fait que je sois bisounours ou que sais-je encore… Notre société actuelle est marquée par un consumérisme permanent et généralisé qui conduit peut-être à un individualisme grandissant, un égoïsme, qu’on oublie ou qu’on a peut-etre oublié qu’on vit en société et qu’on est tous interdépendants les uns des autres.

Je pense que l’Homme n’est pas fait pour être seul.  On se plaint beaucoup car on dit, et avec raison, que c’est de la faute des politiciens si on a tel malheur etc… On est tous en quête d’une révolution des idées, des institutions actuelles qu’on qualifie d’anti-democratique et tant d’autres qualificatifs. Mais je pense que nous avons la capacité de faire certaines choses nous-mêmes sans attendre que le Politique daigne solutionner toutes les problématiques, matérielles et immatérielles.

J’ai toujours pensé mais je sais que beaucoup divergent concernant mon opinion sur le sujet, qu’on aura beau crée un système parfait en tout point pour les hommes, tant que les hommes se laisseront dominés par leurs instincts parfois négatifs, alors rien de bon n’en sortira. Comme le disait si bien Gandhi :  » Sois le changement que tu désires voir en ce monde ».

Ainsi, je pense qu’il y a des moyens de remédier ou de faire en sorte que se réduisent des situations tragiques comme la tentative de suicide de cette jeune femme… Dans le cas présent, si les étudiant(e)s avaient juste été un peu plus ouvert(e)s, s’ils étaient venus à sa rencontre, s’il y avait eu plus de chaleur humaine, peut-être aurait pu être évité cela… Des pique-niques pour favoriser la socialisation, des activités communes, Alors peut-etre que…

Je ne suis bien évidemment ni un psy ni un expert, et je vous prie de croire que je ne donne pas de leçons, je vous fais juste part d’une  analyse que je qualifierai aisément de modeste sur le sujet.

Je pense que cette solitude touche beaucoup plus de personnes qu’on y croit comme les adultes isolées, les étudiants étrangers venant d’arriver, les mères célibataires, les personnes âgées… surtout en ces temps modernes où nos sociétés sont traversées par des crises économiques, identitaires, sociales, spirituelles, environnementales etc…

A ces multiples crises, je crois et je veux croire que l’une des réponses sera l’entraide, plus d’altruisme, de solidarité, plus d’amour envers son prochain. Pas de cet amour en vogue depuis quelques décennies, cet amour individuel mais plutôt un amour lié à autrui, à la collectivité.  Vous savez, contrairement à ce que beaucoup pensent,  je pense que les phrases les plus difficiles à prononcer dans notre monde moderne sont les suivantes : « J’ai besoin d’aide »,  » je souffre », « Je t’aime »,  » je suis triste »… 

Pour mieux illustrer l’une de ces réponses, permettez-moi de vous raconter une petite histoire:

un anthropologue avait proposé un jeu aux enfants d’une campagne en Afrique.

Il a mis un panier de fruits près d’un arbre et a dit aux enfants que le premier arrivé gagnait tous les fruits.

Au signal, tous les enfants se sont élancés en même temps …… en se donnant la main !!
Puis ils se sont assis ensemble pour profiter de leur récompense.
Lorsque l’anthropologue leur a demandé pourquoi ils avaient agi ainsi alors que l’un d’entre eux aurait pu avoir tous les fruits, ils ont répondu :

« Ubuntu. Comment l’un d’entre nous peut il être heureux si tous les autres sont tristes ? »

UBUNTU dans la culture Xhosa signifie: « Je suis parce que Nous sommes »…

Bref, Ce n’était que l’analyse  d’un citoyen lambda, d’un bisounours…Après tout, qui suis-je et que puis-je y faire pour changer cela ? je vais donc pas vous importuner plus longtemps et je vais arrêter là mon bla bla

Le jeune citoyen

Publicités
Tagué , , ,

4 réflexions sur “Les ravages mortels de la solitude….

  1. Cécile dit :

    Voilà une belle réflexion, très utile. Nous sommes dans un monde où c’est vrai, il devient honteux d’avoir besoin de l’aide des autres. Il faut être « responsable  » et autonome à tout prix… Au prix de la fameuse cohésion sociale, je pense… Ceux qui prétendent n’avoir besoin de personne sont vraiment dans le faux, si tu veux mon avis…

    Puis-je copier-coller ton texte sur mon blog Mediapart en indiquant, bien sûr, le lien ver ton blog et ta page FB ?

    Merci pour tes réflexions et tes idées toujours intéressantes. Tu as l’âme d’un humaniste. Garde cela précieusement 🙂

  2. jeunecitoyen dit :

    Bonjour =)

    Bien sur, tu peux bien évidemment copié-collé. J’en suis même plutot flatté. Peux-tu m’indiquer aussi ton blog que j’y aille faire un tout et lire tes productions ?

    Amicalement.

  3. Cécile dit :

    Merci à toi 🙂

    Normalement il est indiqué si tu cliques sur mon nom, mais dans le doute, le voici: http://blogs.mediapart.fr/blog/cecile-lg

  4. THERA dit :

    Juste pour dire merci au Jeunecitoyen. Cette réflexion sur la solitude et ses conséquences est très intéressante. Même vivant dans une société de plus en plus bruyante, beaucoup de vie se dévitalise, se vide à cause de la solitude, du manque d’amis. Alors qu’il suffit juste souvent d’un petit sourire, d’un regard tendre, d’une main tendue pour changer une vie, pour redonner la joie de vivre même à un inconnu. J’aime beaucoup ces sociétés africaines au tout le monde salut tout le monde, étranger, passant ou inconnu, vous avez toujours quelqu’un qui vous adresse la parole en vous saluant même sans avoir besoin d’aide ou autres chose, juste un bonjour gratuit et sincère. Je trouve que c’est pas mauvais.

    J’ai publié certains de vos textes dans mon blog sans demander votre permission. Je vous demande pardon. J’ai été séduit par la beauté et la profondeur de vos textes. Merci, cette fois je demande votre permission, comme Cécile, avant de « Rebloger »
    ce texte. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :