Dis Papa, c’est quoi la Charia ?

Petite remarque avant de commencer à lire : Cher lecteur (et lectrice), cet article n’a pas été rédigé en vue d’une énième polémique, bien au contraire. Je ne puis m’empêcher de penser qu’il n’existe pas de meilleure procédé pour lutter contre les préjugés (voire élever nos âmes mutuellement) que la mise à nue, la démythification et la démystification de certaines notions. Certes, Il faut se battre contre des abus, contre des atteintes à la liberté d’autrui  mais il faut aussi lutter contre les amalgames ! Que tu ne sois point d’accord avec le propos de cet article, c’est ton droit et d’ailleurs, il est plus qu’ intéressant de débattre avec des personnes ne partageant pas notre point de vue (sans oublier que je ne suis qu’un profane, je ne suis en aucun cas un spécialiste sur le sujet) MAIS si tu ne souhaites pas échanger, ne perds pas ton temps et passe ton chemin. Inutile d’user de mots grossiers ou d’insulter car ton commentaire sera supprimé. Je te le dis afin de t’éviter cette peine. Si tu souhaites faire part de ton désaccord avec des arguments rationnels (comme dans tout dialogue ou débat respectueux), tu es le bienvenu.  Pour ma part, je suis chrétien (de confession catholique, peu pratiquant j’en conviens) et j’ai toujours été et je suis pour la séparation stricte entre l’Etat et la Religion, néanmoins il n’est pas  encore interdit d’user de sa raison et de m’intéresser aux autres religions et croyances.

Le Monde arabe a connu ces derniers temps un changement profond. Au printemps arabe succéda, dit-on, du moins d’après certains éditorialistes, l’automne islamiste. Quelle ne fut la surprise pour nos chancelleries occidentales lorsqu’un dirigeant islamiste souhaita que les lois s’inspirent de la charia.

La Charia … Le mot était dit. Ce mot fait peur. Il est obscur… IL nous renvoie aux lapidations, à un obscurantisme médiéval… Avouez-le, dès que vous entendez ce mot, vous ne pouvez vous empêcher de penser au sort des femmes dans certains pays arabes. D’ailleurs, il n’est pas étonnant que ce terme soit exploité par certains politiques pour des visées purement et simplement électorales. Et ne me dites surtout pas qu’il s’agit d’ignorance, car ils ne sont pas tous idiots, loin de là…

Penser au sort des femmes dans certains pays, c’est fort louable et c’est tout à votre honneur (il faudrait aussi, au passage, penser au sort des femmes d’ici ) mais encore faut-il avoir ou du moins essayer d’avoir toutes les données en main pour mieux appréhender une situation. Je suis le premier à souhaiter fortement une séparation entre la Religion et l’Etat. Je tiens en horreur le fanatisme, qu’il soit athée (dans le cadre d’un anticléricalisme viscéral et/ou du mépris des croyants), juif, musulman ou chrétien. Je ne souhaite pas cette séparation du fait d’une essence présupposée maléfique de telle ou telle autre religion, mais tout simplement parce que l’Histoire humaine (croisades, conflits, massacres…) nous a beaucoup appris  et nous apprends que les innombrables interprétations du message Divin (je fais une distinction notable entre le message Divin et les interprétations humaines ) débouchent parfois, surtout lorsque ces interprétations sont institutionnalisées, sur l’intolérance envers les incroyants ou ceux considérés comme étant des hérétiques.  Aussi convient-il, je le crois, de se dire que la spiritualité concerne le créateur et sa créature.

De plus, je pars du postulat, peut-être biaisé, que ce n’est pas à l’Etat de m’imposer (par la force de la loi , donc par la contrainte et la violence légalisée des plus forts et/ou des plus nombreux) une croyance, a plus forte raison, un tel type de croyance, qui relève de l’intériorité la plus profonde de mon être, de mon âme. Une croyance, une spiritualité, c’est personnelle. Par contre, je suis indigné quant à la façon dont certains politiques usent de ce terme pour que leurs idéologies soient appliquées. La Charia est devenu un épouvantail, un croque-mitaine destiné à faire peur aux enfants-citoyens que nous sommes des dangers du Musulman, de l’islam, de celui qui diffère de nous, peuple  héritier des lumières, peuple éclairé par essence.

Tout petit, j’eûs à recevoir un ouvrage sur les différentes religions, un livre fort passionnant et depuis je m’intéresse aux différentes spiritualités (Islam, bahaisme, judaïsme, confucianisme, bouddhisme, etc…). Elles ont beaucoup en commun malgré les différences culturelles  entre les hommes et Je ne puis que vous recommander vivement de vous intéresser aux différentes spiritualités présentes dans ce bas monde. Non pour acquérir la foi en un divin personnel (Religions Monothéistes) ou impersonnel (traditions asiatiques par exemple ), mais pour mieux connaitre AUTRUI (cet autre MOI), l’Histoire des hommes, leurs contradictions, etc. Je peux vous assurer que c’est très passionnant mais là je m’éloigne du sujet.

Pour en revenir à la charia, je pense que ce mot est l’objet de plusieurs fantasmes, d’où le poids des mots. Il est assez connoté négativement.

Tout d’abord, qu’est ce que la charia ? La charia (arabe : الـشَّـرِيعَـة) veut dire « chemin pour respecter la loi [de Dieu] » » . En arabe, « charia » vient de la racine šaraʿa, qui signifie « ouvrir, devenir clair ».  Avant de continuer, je précise encore une fois que  je distingue l’interprétation du Divin (savants religieux, clergé,  croyants, donc l’interprétation du SACRE à travers l’entendement humain   ) et le message DIVIN en lui-même. Un lexique précise que le terme « charia » fait référence à un chemin droit et clair, mais aussi à un endroit irrigué où les êtres humains et les animaux viennent boire à condition que la source d’eau soit un ruisseau ou une rivière en mouvement. Lily Zakiyah Munir précise que charia dérive de la racine arabe šarʿ, qui signifie à l’origine « la voie qui mène à l’eau », ce qui peut être interprété comme « la voie qui mène à la source de la vie ». Utilisé dans un sens religieux, ce terme signifie « la voie vers Dieu ». Il ne faut pas oublier qu’à l’origine, c’était un peuple de chameliers qui étaient à la recherche d’eau pour abreuver leurs chameaux.

Dans cette voie, il ne sera pas juste question de châtiments corporels ou autres peines. Ce n’est pas que du droit pénal, ce n’est pas qu’une loi. C’est bien plus que cela, c’est aussi une façon de se comporter avec les autres dans la communauté des croyants, des hommes. C’est aussi un cheminement vers l’absolu, même étymologiquement parlant. La question de la source est aussi présente dans le christianisme. Jésus n’est-il pas la source d’eau vive ? Celui qui se désaltérera auprès de cette source, dit-il, n’aura jamais soif. En réponse à la samaritaine, il dit :  » Quiconque boit de cette eau (eau d’un puits dans le cas présent)  aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. »  C’est de « l’eau  » spirituel. C’est une eau qui désaltère à tout jamais. Il convient donc de suivre, et de se désaltérer à la source pour s’élever, pour ne plus jamais avoir soif. Le fait d’imiter ou d’essayer d’imiter Jésus (amour, tolérance, etc.) est aussi une façon de suivre la voie, le chemin nous menant à terme à cette source. Bref, ici j’ai parlé ici en tant que croyant. 

Outre cela, Je rappelle que la charia a des racines judéo-chrétiennes. L’islam reconnait d’ailleurs nombre de prophètes de la Bible. Dois-je aussi rappeler au bon souvenir de nos « islamophobes », que beaucoup de lois républicaines sont issues de la tradition judéo-chrétienne, du droit romain où me semble t-il, la condition de la femme n’était pas des meilleures ? Si on ne devait traiter que du coté répressif ( qui est horrible encore une fois, à plus forte raison en ces temps modernes  !), je pourrais aisément dire que les peines appliquées en islam prennent racine dans les lois et usages judéo-chrétiens de l’époque de Mohammed. Ainsi, la lapidation des adultérins chez les musulmans est à l’origine une pratique deutéronomique, l’amputation de la main de voleurs est une influence des usages en Droit Catholique Romain. Quant à la condamnation à mort des apostats, c’est un usage chrétien de l’époque. L’exécution se fera généralement par décapitation, les autres moyens de mise à mort étant absents en islam.

Parfois, les islamophobes usent de l’argument concernant la polygamie. Tout d’abord, la polygamie est une tradition pré-islamique. Pourriez-vous me citer le nombre d’épouses dont disposait Isaac ? Jacob ? (Bible )
Concernant la polygamie, il est dit ceci:
[1 Sourate des femmes, Verset 3 :
« Et si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins, Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d’injustice. »

A l’énoncé de ce propos, beaucoup vont crier … Et c’est fort compréhensible mais Dieu merci, l’être humain dispose encore d’un cerveau. Celui-ci nous sert à raisonner mais aussi à contextualiser. Tout d’abord, le sort des femmes était détestable en Arabie, avant l’établissement de l’islam. Il semblerait que les hommes de l’époque pouvaient avoir une dizaine de femmes, et je ne parle même pas de leur statut dans la société. De plus, les femmes ne travaillaient pas. Un peu comme il fut un temps, jusque très récent en occident, où les femmes ne disposaient pas de certains droits et ne pouvaient même pas ouvrir un compte en Banque ou travailler sans l’autorisation de leurs Maris en France  (20ème siècle) !! Même à travers une lecture littérale, Il me semble que ce texte est plutôt une invitation à la monogamie. A notre époque, avec le salaire médian, le SMIC, l’émancipation des femmes et tant d’autres raisons… Comment peut-on être JUSTE ET ÉQUITABLE avec trois ou quatre femmes ? Comment avec un salaire de 1000, 2000 ou 3000 euros voire plus peut-on entretenir deux femmes ? trois femmes de manière égale ? Le fait même de disposer de trois femmes est-il juste? On aimera toujours l’une plus que l’autre. Il y aura toujours une certaine injustice.

Certains me diront:  » Oui, mais tu sais, l’islam est un religion très politique et la charia le prouve. » Ce à quoi je ne pourrais que dire ceci: Toutes les religions monothéistes sont des religions politiques. L’Histoire de l’alliance entre le peuple d’israel et Dieu le prouve (Il suffit de lire la bible ). L’Histoire entre le christianisme et l’occident le prouve (droit canonique, concordat, etc). Je pense que nous ne devons point oublier que les prophètes des religions monothéistes ont fixé ( sous l’inspiration divine pour le croyant ) certaines règles pour modérer certaines pratiques barbares qui existaient et qu’ils ont trouvé, et réguler la vie entre les hommes. Pour appréhender au mieux certains textes, il convient de contextualiser (Faut-il considérer Platon ou Aristote comme des tortionnaires, des dictateurs en puissance car ils considéraient, en hommes de leurs temps, que les femmes étaient tels des biens ou êtres mineurs ?)  ! Ainsi donc, on a un Moise apportant au peuple juif les 10 commandements, ou un Mohammed organisant la vie d’une communauté dans un temps donné et dans un espace déterminé.

Bref, tout cela pour dire que je ne nie point la violation des droits individuels dans certains pays, je ne nie en aucun cas l’application de tels châtiments  à notre époque contemporaine, c’est juste horrible. Qu’il y ait la peine de mort aux USA ou en Arabie Saoudite, qu’on coupe ceci ou cela … C’est horrible et aussi, je le crois profondément, inefficace. 

Je suis opposé à la théocratie pour les raisons évoquées plus haut (interprétation humaine, spiritualité, liberté de l’incroyant etc.).  Mais nous ne devons point oublier que la séparation stricte entre l’Etat et l’église a fait l’objet de combats, de révolutions, etc. Ce fut un combat de longue haleine. C’est très récent au regard de l’Histoire humaine et je pourrais ajouter que c’est une spécificité occidentale (moderne ). les Etats, les nations, les sociétés ont été de tout temps très liées aux religions (que cela soit en Inde, en AFRIQUE, Amerique latine, Asie etc…) et d’ailleurs, malgré la colonisation de nombre de pays du sud (donc l’application du modèle occidental tant sur le plan des mœurs que du droit, de la culture, l’assimilation quoi…) on observe que les populations de ces pays sont restées très croyantes et très pratiquantes même si cela tend à s’estomper du fait de l’occidentalisation grandissante (Il y a des inconvénients et des avantages car l’Occident ne détiens pas la vérité ultime. Il serait bon de se mettre dans la tête que si on est véritablement un universaliste, on peut aussi s’inspirer des vérité venant d’ailleurs, comme l’Hospitalité, des sagesses d’Orient, d’Asie ou d’Afrique, etc )

Donc user du terme d’obscurantisme (par essence) concernant une religion particulière (ou même une civilisation) par rapport à une autre qui serait elle détentrice de lumière par essence est au mieux de l’ignorance, et au pire de la malhonnêteté intellectuelle dans tout ce qu’il y a de plus abjecte. Comme je le dis souvent, un livre ne tue pas. Un livre n’a pas de mains. Ce sont les hommes qui tuent. 

Notre société actuelle, nourrie par les médias-spectacles (il faut vendre, et ce qui est anxiogène fait vendre : L’arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse)  fonctionne par amalgames.  Prenons y garde et usons de notre raison.

Publicités
Tagué , , , , , ,

37 réflexions sur “Dis Papa, c’est quoi la Charia ?

  1. Pierre Lhez dit :

    Tu as une vision très noble et très correcte de l’interprétation des versets du Coran et de la Charia et j’approuve à 100%. Malheureusement beaucoup de personne n’ont pas cette vision et les extrémiste se servent d’interprétations farfelues pour pouvoir faire appliquer leur loi et acquérir un pouvoir.
    Sincèrement, penses-tu vraiment que ceux qui veulent faire appliquer la Charia ont la même interprétation que toi?

    • jeunecitoyen dit :

      Non, je ne le pense pas pour les groupes politiques dont tu parles. Et c’est fort dommage et dommageable !!

      • Voilà… c’est bien le problème je crois non ?
        La croyance en un Dieu, réel ou supposé, ne sert politiquement et pragmatiquement que de terreau à tout ce qui s’oppose au libre arbitre et à la démocratie.
        Si la croyance en Dieu est naturelle pour qui ne croit pas strictement aux sciences et n’empêche pas des interprétations humanistes (à bien y regarder le message du Christ est pas si mal, même pour un athée comme moi), dans les faits s’il faut réprouver toute persécution individuelle, il ne faut pas perdre de vue les conséquences réelles de toute emprise dogmatique sur les esprits…

  2. Pierrick dit :

    Le problème n’est pas le fait que tel ou tel loi appartient à différente religion et que la charia soit inspiré par tel ou tel courant religieux. Non, le problème est que encore au XXIème siècle on proclame une loi qui permet la lapidation, le coupage de mains et les condamnation à mort ! Et ce que je dis vaux aussi pour les USA et tout autre pays qui applique encore la peine de mort de quelques façon que ce soit. Ça suffit de tuer les gens pour un oui ou pour un non. Les prisons existent et servent à quelques choses non ? Et pour les conflits conjugaux il y a le divorce … C’est ça qui pose problème avec la charia et avec toutes autres lois qui condamne à mort quelqu’un. Pas le fait que cela ait tel ou tel origines.

  3. Anonyme dit :

    Du judo linguistique destiné à masquer une réalité bien différente !

  4. Anonyme dit :

    c est de très loin une des religions les plus barbares existantes, d autant que même les moins extrémistes se moquent bien du respect des autres religions. ça veut des mosquées en occident et personne ne peut leur dire non sous peine d être traité de raciste, par contre leur parler de construire des églises la bas c est un blasphème qui les pousse a la violence… en gros respecte ma religion et soumet toi a ma volonté.. j ai déjà entendu ça ailleurs.. chez des gens moins barbares et bien plus tolérant… la religion n est que le pire outil de contrôle des masse, une usine a moutons qui s entre dévore, et celle la est la plus violente que l on médiatise pour attiser les tensions politiques mondiales.. car le plus gros bizness est la guerre.. et pour ça toutes les religions s entendent

    • GilB dit :

      juste une petite précision, il faut aller à la rencontre des gens et pas tout simplement répéter des idées reçues comme si c’étaient des vérités. Personnellement, pour avoir voyagé dans des pays à majorité musulmane, j’y ai trouvé souvent autant et parfois plus d’églises que de mosquées en France. La cohabitation ne pose problème que dans certains pays pillés par des « extrémistes » qui souvent n’ont rien à voir avec l’Islam, mais sont de simples trafiquants de drogue ou d’armes, comme Al Qaida et toutes les branches qui en sont issues. Quant à assimiler religion et race (« personne ne peut leur dire non sous peine d être traité de raciste ») c’est un gros problème de réflexion, mais là je vous laisse faire qqs recherches soit dans un dictionnaire, soir sur Internet, il y existe beaucoup de choses plus instructives que la propagande bornée et aveugle.

    • K.A dit :

      Les églises sont vides en Occident, pourquoi en construire dans des pays musulmans? Ce n’est pas de la faute à l’islam si les chrétiens n’ont plus la foi!Si les musulmans réclament plus de mosquées en occidents c’est parce que vous leur demandez de ne pas prier dans les rues.
      Sans rancune mais vraiment aucune.

  5. Nicolas dit :

    Ne pas oublier que la polygamie était une pratique bien antérieure à la « création » de l’amour. L’amour courtois date du moyen-âge, je ne sais pas quand les premiers signes apparaissent dans la religion musulmane. « Aimer davantage une femme qu’une autre » ne pouvait avoir lieu. On se mariait par arrangements, désir de reproduction, de protection etc… la notion d’amour telle qu’on la connait n’existait pas.

  6. Gaelle dit :

    Merci pour cet article qui m’a ouvert les yeux sur ce qu’est la charia.
    J’approuve totalement ton opinion que l’Etat et la spiritualité doivent être totalement séparé. « Une croyance, une spiritualité, c’est personnelle », je n’aurais pas dit mieux.

    Cependant, je suis également d’accord avec Anonyme: « […]en gros respecte ma religion et soumet toi a ma volonté ». Malheureusement les opinions ne sont plus respectées (et ce depuis longtemps déjà!) et ceux qui gouvernent croient leur pouvoir sans limite. Ce qui implique de faire la guerre aux autres religions.

    Par ailleurs, les mots ont perdu leur sens et cela perturbe énormément les personnes et les débats. Cet exemple de la charia, totalement détournée par les médias et les politiques. Mais pas seulement. Quand on pense au mot religion, en latin: religare. Qui signifie RELIER. Aujourd’hui, les religions divisent. A vrai dire, à l’heure actuelle, les religions sont des sectes.
    Wikipédia: « Le mot secte a d’abord désigné soit un ensemble d’individus partageant une même doctrine philosophique, religieuse, etc. […] Cependant, ce terme a pris une dimension polémique, et désigne de nos jours un groupe ou une organisation, le plus souvent à connotation religieuse, dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou malveillants par le reste de la société ».

    Voilà pourquoi, la spiritualité devrait être et restée personnelle. Que ceux qui sont au pouvoir apprennent à vivre les préceptes de leur croyance car en général, elles sont toujours les mêmes: aime et respecte les autres, vit dans la tolérance et la compassion etc etc.

  7. sylvain dit :

    merci.

  8. Michel dit :

    je cherche moi aussi à comprendre les autres religions et ton article m’y aide…mais tu as du constater comme moi que l’Islam (soumission à Dieu) a beaucoup de versets violents … notamment envers les « infidèles »

    comme du reste l’ancien testament…

    et de plus les musulmans n’admettent aucune autre religion que la leur …

    donc je me pose des questions …. et en premier celle ci : cette intolérance (faut bien appeler un chat un chat) d’où vient elle ?

    • Underkorpenvinger dit :

      Bonjour Michel,

      Il y a à peu près un milliard de musulmans dans le monde, on ne peut pas juger « des musulmans » en ayant cotoyé une dizaine d’entre eux, ou en se basant sur ce qu’on nous montre à la télé.

      Je suis musulmane, je suis pour la séparation de la religion et de l’état, j’ai lu la bible, je commence à lire le torah. Je m’interesse aux religions autour du monde… Je ne suis pas un cas unique vous savez. Nombreux sont les musulmans tolérants et ouverts qui ne cherchent pas à imposer leur croyance aux autres 🙂 … D’ailleurs les permières notions qu’on apprend dans l’islam, C’est que c’est une continuation du christianisme, comme le christianisme est une continuation du judaisme et que c’est une même famille de prophète, c’est pas pour rien qu’on y retrouve les mêmes principes. Donc un musulman doit autant de respect à un catholique qu’à un juif, qu’à son frère musulman…

      Bien entendu jai lu le coran en entier, et il n’y a pas autant de versets violents, mais comme le dit l’auteur de cet article il faut contextualiser… surtout si vous parlez d’infidèles. Si « dans le temps » la sanction d’un voleur était une main coupée et bien là il s’agit d’un voleur et non pas un infidèle. C’est facile de se tromper et d’interpréter les choses comme on veut, c’est d’ailleurs ce que font les extrémistes avec « la charia ».
      Bref je ne viens pas défendre l’Islam dans mon commentaire, mais juste pour éclaircir des petits points que vous avez abordé et répondre à votre question.
      De quelle intolérance parlez-vous? L’intolérance de la religion, l’intolérance de certains de ses pratiquants?

      Peut-on vraiment juger une idéologie ou une religion en se basant sur un exemple ou deux quand on ne prend pas le temps de s’y arrêter et de faire de vrais recherches… Vous avez le droit de vous poser de questions, mais allez jusqu’au bout de vos réponses. C’est ainsi qu’on apprend à se connaitre et à s’aimer tous autant que nous sommes parce qu’avant tout on est des être humains. et que devant la mort on est tous égal.

  9. Mauvage dit :

    Effectivement, la connaissance des autres (histoire, religion, vie sociale…) est une bonne approche pour une réflexion humaniste. C’est à dire plus tolérant, ouvert au monde. J’approuve vos propos.

  10. bonjour, je suis moi aussi chrétien, mais laique de conviction dans la République, pour la tolérance des religions, une seule condition que la religion ne se mèle pas de politiques, c’est bien là le problème, les guerres etc …. ( Jésus disait rend à césar ce qui est à césar ) d’autres prophètes le disaient aussi, les belliqueux feignirent de ne pas comprendre pour manipuler les masses afin de mieux régner…
    D’autres interprètes les écrits, intégristes de toutes religions pour diviser…
    Pour ma part, je deviens plus agnostique, le pape, l’église trop de gouvernance et de manipulations vers les puissants ( Jésus avait viré les marchands du Temple ) enfin , je terminerai par ceci : un ami pretre ouvrierm dit ne cherche pas Dieu aux cieux et ailleurs …Le Temple c’est toi, à toi de le rendre beau ou meilleur, l’entretenir, en fait  » l’humanité universel « …

  11. Meryam dit :

    Je suis bien contente d’être tombée sur votre page aujourd’hui :). J’adore votre dernière phrase « Un livre ne tue pas ».
    Il est vrai qu’il n’y a rien de pire que l’ignorance. Je vous félicite pour votre écrit.

    Bonne journée 🙂

    • Anonyme95 dit :

      Bonsoir à tous,

      J’accorde beaucoup d’intérêt à votre article qui en est digne. J’aurais voulu apporter quelques éclaircissements quant aux différentes interventions. Je tâcherai d’être exhaustive dans mon propos mais je crains que nombre de précisions passent à la trappe. Tout d’abord, il faut savoir que l’exégèse nécessite indubitablement une contextualisation; sans quoi l’interprétation des écritures saintes est faussée. Un grand nombre de lois tirées de la charia et appliquées au temps du prophète Mohamed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) ne pourraient plus l’être aujourd’hui; puisqu’elles ne sont valables que dans un contexte socio-culturel déterminé. Il est à noter également que chaque verset coranique renvoie à une situation particulière et les références aux « infidèles » concernent notamment les mecquois qui persécutèrent les premiers musulmans avant l’hégire (en 622 pour Yathrib, actuelle Médine). Je ne pense pas qu’il faille assimiler l’inquisition à la foi chrétienne, de même que les islamistes aux musulmans. Aussi, il est clair que les hommes, et de tout temps, ont utilisé la religion, les religions pour le pouvoir: « diviser pour mieux régner », n’est-ce pas?! Comme l’a déjà relevé une internaute et à juste titre le terme « religion » nous vient du latin « religere » qui signifie « relier »; ce qui est une chose fondamentale. L’objectif premier des religions est bien d’unir les hommes. Je citerais pour illustrer cette idée, que je trouve très belle, le Cheikh Khaled Bentounès qui a dit: « Si nous prenons conscience que chacun de nous est un aspect de la face de Dieu, comme les facettes d’un diamant, alors nous adorons Dieu dans la fraternité et l’amour mutuel ». Pour en revenir aux pouvoirs des religieux, un rabbin a dit un jour: « Depuis que Dieu a créé l’eau pour se laver, il y a toujours des hommes sales ». Je n’apprends à personne le fait que les dirigeants et politiques sont bien souvent des hommes peu scrupuleux. Prenons aussi en compte le fait que ces pays concernés par le dit printemps arabes sont d’anciennes colonies. Or les problèmes d’instabilité politique et gouvernementale sont caractéristiques dans ces cas là. La France républicaine ne s’est pas faite en un jour; de fait il ne suffit pas d’un simple demi siècle pour voir les choses changer dans ces pays. Pour ce qui est des incriminations de certains internautes à l’égard des musulmans je dirais qu’il s’agit ni plus ni moins d’ignorance et cela me désole. Les musulmans ne sont pas des « barbares »! Il ne faut pas assimiler la pratique de quelques individus à l’islam en tant qu’elle est une religion, mais également une philosophie de vie. L’islam reconnaît les autres religions et les respecte; il ne s’agit en aucune façon de s’imposer. Un verset coranique dit, en s’adressant aux non-musulmans: « Lacum dinucum wa lia din » ce qui veut dire « vous avez votre religion et nous avons la nôtre ». La foi islamique est fondée sur le libre arbitre; ce qui justifie précisément l’intérêt de la vie terrestre: les hommes y font leurs preuves et rendront des comptes à Dieu le jour du jugement dernier. De plus, l’islam se veut être le parachèvement des religions monothéistes (entre autres, les musulmans reconnaissent bien Moise comme étant un prophète, mais aussi la Vierge Marie…). L’islam est une religion de tolérance tout comme les autres. J’en veux pour preuve l’Espagne d’avant la Reconquista, qui durant huit siècles, et dominée par les musulmans, se félicitait de ce que l’on a appelé la « convivencia ». Effectivement, juifs, chrétiens et musulmans y vivaient ensemble; de même que synagogues et églises y étaient édifiées au même titre que les mosquées. Si aujourd’hui certains pays refusent aux autres religions leurs lieux de culte, et cela me révolte, cela n’est pas une raison valable pour remettre en cause la construction de mosquées en France. Nous vivons dans un pays de liberté et la république assure l’égalité de tous les citoyens devant la loi. Aussi, il relève du droit des musulmans de France de disposer de lieux de cultes (pour répondre à « Anonyme »). Ne nous mettons donc pas au niveau de ceux qui ne respectent pas les droits fondamentaux! Pour conclure, je ne pense pas que les gouvernements doivent imposer quelque religion que ce soit mais davantage garantir les libertés de chacun (qu’il s’agisse du culte ou de quelque autre liberté). J’aurais voulu ajouter une chose: je suis musulmane pratiquante et je respecte les autres de la même manière que j’entends être respecter. Et ma foi religieuse m’aide aussi dans ce sens. Je m’intéresse également aux autres religions; notamment le judaïsme et le christianisme. J’aime le partage et le dialogue inter-religieux qui nous enrichissent tous un peu plus. Aussi, j’ai été heureuse d’aller à la messe dimanche dernier pour apprendre des autres et partager le recueillement des fidèles. J’ajoutais cela dans le seul but de montrer qu’il y a chez les musulmans aussi des personnes qui essayent de comprendre la véritable importance de la tolérance; et tout particulièrement dans notre société puisque l’islam y est encore trop souvent présenté sous un mauvais jour. Merci encore pour votre article. Enfin, j’ouvre une petite parenthèse à l’attention de guenot michel (@guenotmichel) en espérant que vous me lisiez. J’ai cru comprendre dans votre intervention que vous « abjuriez » (mais c’est un bien grand mot) votre foi chrétienne et deveniez agnostique; mais le rapport que vous établissez avec les sommités religieuses m’a interpellé. Il m’a semblé qu’il s’agissait d’un lien de cause à effet; comme si vous deveniez agnostique en raison des dires ou faits de la papauté. Aussi, je me permets de rappeler le propos de votre ami: ‘le temple c’est toi »; ne perdez pas la foi…elle ne concerne que vous et votre rapport au Créateur. Nul ne peut intercéder entre vous et Lui. Une bonne continuation à tous.

      • Gaelle dit :

        Merci à vous et à Underkorpenvinger pour vos témoignages.
        Je me demande parfois pourquoi les musulmans (j’entends par là les personnes qui ont comprit le Coran et qui vivent réellement dans la foi du Créateur) ne se manifestent pas plus pour se faire entendre. Vous, comme beaucoup, vous faites insulter à cause des préjugés et des idées que propagent ces foutus journaux. J’ai été heureuse de vous lire et de comprendre votre façon de voir le monde.
        (Je ne suis ni chrétienne, ni musulmane, ni juive. J’ai la foi, un point c’est tout)

  12. Je ne crois en rien sauf en la liberté, toutes les religions génèrent la mort, les richesses, les aberrations sexuelles et les trahisons en tout genre. Les religions veulent toutes le pouvoir en quoi, leurs lois sont humaines et comment en étant pratiquant vous pouvez vous sentir humain avec les connaissances que vous avez? On ne peut pas appliquer des lois féodales en 2013.

    • Gaelle dit :

      Ce sont les hommes qui divisent. Pas les religions. Un livre ne peut pas tuer ni faire appel à la guerre. Les hommes qui le lisent et l’interprètent si.

  13. Anonyme dit :

    J’approuve totalement la séparation de l’église, du temple, de la mosquée, et de l’Etat, donc, il n’est pas question que j’applique ou que qui que ce soit m’oblige a « suivre le chemin pour respecter la loi de Dieu »

  14. Neronbis dit :

    Merci JeuneCitoyen, votre article a (pour quelques uns) allumé la lumière… Il nous reste à avancer dans cette lumière…

    Toutefois, il y a un passage qui m’interpelle et sur lequel je m’interroge encore et toujours:
    « …l’être humain dispose encore d’un cerveau. Celui-ci nous sert à réfléchir mais aussi à contextualiser. … »

    Avez vous des preuves pour étayer ce passage? ou bien faites vous une extrapolation à partir de votre cas particulier?

    Pour ma part, il m’apparaît (d’après des approches personnelles…) qu’on peut accepter votre thèse si on accepte une marge d’erreur empirique de 75%…

    Ceci n’étant pas précisé dans le but de détruire vos illusions, je me permets de vous inciter à effectuer un stage d’immersion dans une famille, dite de la classe moyenne, de l’un des états de la Communauté européenne…

    🙂

  15. Anonyme dit :

    Le problème en France est que les médias donnent bien souvent la parole pour parler de religion musulmane à des personnes n’ayant aucune connaissance théologique. Le Coran comme la thora ou la bible ne sont pas de simple roman. On ne peux pas dire une fois en avoir fini la lecture, « ça y est j’ai compris cette religion » à l’image d’une certaine Véronique Genest. Il s’agit d’une science et comme toute science cela nécessite d’être étudié pour en comprendre l’essence et ne pas tomber dans de folles interprétations dont se servent justement les extrémistes et les politiques. Ces quelques versets qui sont le plus souvent relayés pour instaurer la peur et le rejet de l’Islam sont malheureusement bien souvent exprimé hors contexte. Personnellement, je suis pour une séparation de l’église et de l’état et une liberté de pratique sans concession, qui se doit d’être protégée par la République. Nous sommes sensés vivre dans le pays de droits et de libertés et pourtant nos gouvernants et médias tentent de coloniser les esprits afin d’y implanter la pensée unique et balayer ainsi toute diversité intellectuelle ou cultuelle visible. En tant qu’homme et femme libre, chacun quelque soit sa religion devrait s’unir pour défendre les libertés de pratique de tous. L’ignorance fait de terrible dégâts et facilite la manipulation intellectuelle.
    Na comparons pas les méfaits commis par certains hommes avec les principes religieux auquel cette personne se dit appartenir. Les Amalgames sont trop nombreux.
    Le vivre ensemble n’est pas une simple vue de l’esprit, mais une réalité possible.

    • Anonyme95 dit :

      « Anonyme » je ne sais pas s’il s’agit de la même personne que pour les premières interventions sur cette page, mais je me réjouis de voir la pertinence de votre propos. Je crois aussi que les médias et politiques tiennent un grand rôle pour ce qui est d’entretenir les animosités; mais il ne s’agit ni plus ni moins de discours électoralistes.Toutefois, force est de constater que ceux-ci font leur effet et les conséquences en sont désastreuses. Alimenter l’ignorance et la peur, attiser la haine… Le philosophe Guy Debord parlait de « société du spectacle » pour évoquer le fait de l’influence médiatique, qui tue véritablement la pensée! Et comme vous le dites, la théologie est une science qui n’est pas à la portée de tous. Aussi, il appartient aux exégètes et savants d’expliciter les écritures saintes. Je ne peux pas m’attarder davantage par manque de temps mais je partage votre avis!

  16. Dax dit :

    C’est bien d’expliquer tout cela, mais après avoir vécu dans d’autres pays et avoir voyager dans des pays musulmans, je trouve qu’en France il y a beaucoup d’Islamiques extrémistes et des français d’origine maghrébine racistes. Au point que les personnes d’origine arabe et maghrébine qui vivent au Portugal (le pays d’ou je viens) par exemple, appellent les français de French Talibans! Et sincèrement, depuis que je suis en France, je comprends un peu ses propos par rapport à des attitudes, à des actes mais surtout à des paroles et je ne parle pas de ce qui ce dit à la télévision mais bel et bien de ce que j’entends et vois dans la rue.
    Malheureusement, c’est une réalité actuelle, et vous pouvez venir me parler d’une minorité, en attendant, c’est la 5ème ville ou j’habite en France et je rencontre les mêmes propos, les mêmes attitudes et les mêmes actes de partout.

    Bref, je suis pour bannir toutes les religions de notre société, bannir les signes religieux et appliquer des règles selon la culture du pays et non pas la culture des « français d’origine de ». Je suis aussi pour qu’à l’école, de la primaire jusqu’au lycée, il y ait de l’éducation civique qui enseigne aux nouvelles générations à aider son prochain, à avoir l’esprit de solidarité, à distinguer le bien du mal, à ne pas polluer et tout plein d’autres choses beaucoup plus utiles et intéressantes pour un peuple plus heureux et moins dispersé que ce que proposent l’état et les religieux.
    On a tous un cerveau, au fond, nous tous savons que Dieu n’est qu’une invention pour imposer des règles. Donc soyons intelligents et vivons de forme intelligente par nous même et pas par des « on dit » écris dans des livres qui servaient à uniformiser des gens il y a 2000 ans ou plus.

  17. douce dit :

    😀 aucune idéologie est nuisible a celui qui ne tente d’en faire une loi….la croyance est en soi les lois sont des choses qui vont contre notre volonté mais que l’on accepte pour une construction positif en communauté. je pense ,merci pour ce petit bout de histoire et de croyance belle journée ^^

  18. Anonyme dit :

    Ce que vous dites là m’a l’air fort intéressant. Mais je pense que les personnes qui prétendent que l’Islam est une religion obscurantiste le font sur base d’une comparaison avec le Christianisme « moderne » qui, reconnaissons-le, n’a plus grand chose à voir avec le Christianisme de l’époque (des Chrétiens fondamentalistes, on en trouve encore beaucoup mais les sorcières sur le bûcher, les pendaisons publiques, les croisades, … ça ne se voit plus que dans les scénarios Hollywoodiens ça). Alors, oui, l’Islam était visiblement très adapté pour son époque et pour le niveau d’éducation des gens à cette époque mais le fait de couper la main des personnes qui volent trouve-t-il encore son sens aujourd’hui? D’autant plus que ça ne dissuade pas les gens à voler… Et je pense que c’est un peu ce qui est mis en évidence par ces mêmes personnes: À une époque ou le Christianisme (ou les Chrétiens?) s’est « adapté » en supprimant tout ce qui est « pratiques Moyen-Âgeuses », on peut estimer que l’Islam (ou les Musulmans?), avec son refus d’arrêter de couper les mains, de fouetter les gens et de couper leurs têtes (du moins, dans les pays ultra-conservateurs. Je pense notamment à tout ce qui est pays du Golfe), est finalement tombé dans une certaine forme d’obscurantisme. Par ailleurs, par rapport à la philosophie qui se cache derrière le fameux verset 3 de la sourate des femmes, si je suis bien votre raisonnement, cela implique donc, qu’aujourd’hui, la polygamie devrait être interdite dans l’Islam. Est-ce bien cela? Et cette question soulève tout un autre débat: Une religion qui s’adapte à son époque, c’est très bien; mais comment pouvons-nous nous permettre de modifier la religion? Si Dieu, qui représente quand même la plus haute autorité à laquelle nous avons affaire nous a dit « Ne buvez pas d’alcool! », de quel droit, nous, vulgaires êtres humains, pouvons-nous nous permettre de venir, 1400 ans après et dire « Oh allez c’est pas grave, c’était avant ça! Faut se moderniser un peu! Dieu il est pas méchant, il nous pardonnera! ». Enfin, je voudrais terminer en vous posant une simple question: Comment appréhendez-vous cet automne islamiste? Pensez-vous que ces nouveaux dirigeants sont plutôt des « Philosophes des lumières » ou des obscurantistes qui vont nous faire reculer d’un siècle en arrière? Et pensez-vous que le fait de s’inspirer de la charia est quelque chose de fondamentalement mauvais? Merci d’avance pour vos explications.

    • inconnu dit :

      Escusez moi mais suivez l’actualité dans les pays arabe et vous verrez que ces nouveaux parti comme celui d’ennahda en tunisie n’ont rien d’islamistes, il faut tout d’abord savoir que avant cela la tunisie était dirigé par des laique. Si un homme portait une petite barbe et se rendait à la mosquée pour ces 5prières il se retrouvait en prison intérrogés et menacé, pour ce qui est des femmes le voile était interdit à l’école. Et quand le parti de ennahda est venu il ont laissé les hommes et femmes s’habiller comme ils veulent, mais si vous regardiez les infos un peu vous verriez que tout recommence comme au temps de ben ali alors arrêter avec vos délire svp, vous laissez pas berner par des journalistes qui n’ont que le mot islamiste à la bouche pour désigner un homme barbu ou une femme voilée. pour ce qui est des autres pays comme l’egypte ou la lybie cest loin d’etre des « islamistes » Et la charia ce n’est pas quelque chose de simple il faut l’étudiez avant de pouvoir venir en parler ! En attendant si vous voyagiez un peu vous verriez que les pays du golfe sont les pays les plus sur du monde, quand l’heure de la prière retenti tout commercant va a la mosquée leur boutique pleine de diamant et bijoux en or ouvert sans surveillance, mais personnes n’oserait venir le volez. Alors que regardez l’état de cet pauvre france ou de pauvres commercant de tabac se font voler pour une petite somme donc bon … critiquez la charia tant que vous voulez en tout cas eux il tue les violeur et les pédophiles tandis quand france il prenne a peine 10ans ou parfois même seulement du sursis. Et pour continuez la polygamie est de plus en plus rare soit les hommes sans servent et il faut l’admettre pour jouer avec les femmes et ne suivent pas l’islam en les traitant comme des moins que rien en ne les aidant même pas financierement mais cela est contraire à l’islam! ou encore ce sont les riches des pays du golfe où cet pratique est très courante mais la on peut dire que ces hommes peuvent se le permettre eux leurs femmes vivent dans des villas ou palais et ne s’habille pas au marché mais dans les plus riches boutique du monde…

  19. Anonyme dit :

    « la séparation stricte entre l’Etat et l’église a fait l’objet de combats, de révolutions, etc… C’est très récent au regard de l’Histoire humaine et je pourrais ajouter que c’est une spécificité occidentale » un peu plus de 400 ans pour être précis… tu trouves cela récent ? certaines personnes ont 400 ans de retard… malheureusement, bien entendu je parle de l’Europe ou des Etats Unis, le problème ne se pose dans certains pays ou la religion est ancrée dans les cranes des enfants dès la naissance et ou le gouvernement n’a fait aucune séparation, il ne se pose pas non plus en Suède ou en Norvège ou le principe ancestrale de respect des autres cultures est ancré dans les mœurs, tout simplement au nom de la démocratie et du respect des droits de l’homme qui stipulent clairement que chacun est libre de pratiquer sa religion quel que soit le pays ou il réside. Droits de l’homme qui ne sont d’ailleurs absolument pas respectés en France…

  20. vastel dit :

    vos débats oublient 2 points qui me semblent plus qu’important : le 1er est que la première école en France a été l’élise sous l’impulsion de Charlemagne ! Les classes improvisées un peu partout l’ont été grâce aux cures et aux églises ! L’histoire de l’enseignement est intimement lié à l’église (mis à part… les sciences…). Quant à la séparation de l’état et de l’église, on parle bien de l’Islam ? Où se présentent aux élections politiques des représentants religieux ??? Le verbiage est bien joli, le politiquement correct est de bon ton, mais la cruelle réalité, c’est que connaître la charria, c’est très bien, qu’elle reste là où elle est, c’est encore mieux ! La différence, c’est notre richesse à tous, J’aime ma France comme elle est, je tiens à son histoire et ses traditions. Nous défendons tous nos valeurs et nos opinions, et tant mieux, ici, nous les femmes avons le droit de conduire, de travailler, de voter… S’il faut changer quelque chose, je ne pense pas que ce soit ici qu’il faille commencer à changer les mentalités…

  21. Salut,

    On dirait que tu fais l’apologie de l’Islam et de la charia en t’imaginant que tout le monde pratique une religion. Sérieux, tu dis ce ci oui mais ça a des origines commune avec ce-là. Mais qu’as-tu à dire à ceux qui dénonce ce ci ET ce-là?

    Pour certain, les rites chrétiens, ou juif, sont autant intolérables et abjectes que ceux de l’Islam. Bref tu ne peux pas excuser une religion en disant qu’elle est moins pire qu’une autre. Il faut miser vers le haut.

    Que tu me dises, par exemple que oui l’Islam prescrit la circoncision, mais ça provient d’un rite juif d’Abraham et de sa montagne. bla bla bla. Bref peu importe l’origine, peut-on simplement arrêter de mutiler des enfants dans le seul but de nuire à la masturbation parce que « dieu » trouve ça pas beau?

    Des exemples comme ça, j’en ai des tonnes, et je suis désolé mais les religions sont dû pour se faire enchaîner et le faire lancer dans un puis sans-fond. Il n’y a rien de plus à dire.

    Tu ne peux pas excuser un acte horrible en justifiant que le voisin ne fait pas mieux. On doit simplement stopper le mal. Et le mal c’est ces trois religions monothéistes.

  22. Ré Isaa

    « Quand je vois des athées dire « les religions asservissent l’homme et n’apportent que violence », je ne sais pas si je dois rire ou pleurer…
    Les pires régimes de l’histoire: le nazisme et le communisme, étaient justement des régimes athées! »

    Hiltler, dans son livre mon combat, nous parle de la viege et d’un tas de truc qui fait clairement comprendre que le type était catholique.

    Désolé de te dire ça, mais de truc ce qui s’est passé en Allemagne, ça requiere des fanatiques qui croient en la vie après la mort, Et que dieu va les récompenser.

    En bref, un Athée ne crois, règle générale, ni en dieu ni en la vie après la mort. Faque c’Est pas les Athée qui vont faire se sacrifier inutilement comme vous les religieux avez tant le don de le faire. Un Athée ça va se battre en dernier recourt pour des choses vraiment importantes, genre sa famille, point. Pas pour de niaiserie de religion

    Faque Isaa, laisse les Athée en dehors de ton délire religieux, merci

  23. Issa dit :

    @Frédéric

    La circoncision n’est en rien une « mutilation pour prévenir la masturbation », dans le rite juif c’est le signe de l’appartenance au peuple qui adore Dieu.
    Par ailleurs aujourd’hui de plus en plus de chrétiens se font circoncire ou font circoncire leurs enfants. Pourquoi? Parce que ça diminue les risques de transmission de MST de 80%… En Afrique aujourd’hui on leur explique « faites vous circoncire comme les musulmans du Nord, ce sont eux qui ont raison » (et qui d’ailleurs on beaucoup freiné l’expansion de la maladie vers le Nord). Pardon mais présenter ça comme une chose mauvaise dans ces conditions, c’est un manque clair d’objectivité.

    Ensuite vous parlez d’Hitler et le présentez comme un catholique, je rigole bien ^^
    Quels sont les symboles du nazisme? La croix gammée (présente dans beaucoup de religions païennes, mais absolument pas dans le christianisme), l’aigle romain (là encore symbole païen, qui plus est de ceux qui ont condamné à la crucifixion celui que les chrétiens adorent)…
    Hitler a tenté de faire disparaitre le catholicisme pour le remplacer par sa propre religion (un mélange de vieux rites germaniques et de spiritisme asiatique), je vous conseille donc de revoir votre histoire avant de faire du Michel Ornfray…

    « Désolé de te dire ça, mais de truc ce qui s’est passé en Allemagne, ça requiere des fanatiques qui croient en la vie après la mort, Et que dieu va les récompenser. »

    Je vous met au défi de trouver dans la propagande nazi des références au fait que « Dieu va les récompenser »: cette propagande reposait sur le fait que mourir pour son pays et son fürher (qui effectivement était une sorte de dieu vivant) était la plus belle des choses…

    Le nationalisme n’est pas une religion, mais les gens sont prêts à mourir pour, ce que vous dites est donc faux.

    « c’Est pas les Athée qui vont faire se sacrifier inutilement comme vous les religieux avez tant le don de le faire.  »

    Ha bon? Donc aucun athé n’a jamais participé à aucune guerre coloniale? Ni à aucune guerre mondiale? Je suis sur que si…

    Et ils se sacrifient pour des choses terriblement inutiles: les richesses minières, asservir un peuple, « apporter la démocratie »…

    « Un Athée ça va se battre en dernier recourt pour des choses vraiment importantes, genre sa famille, point »

    Mon pauvre, si pour vous la seule chose qui mérite de mourir pour c’est votre famille, vous êtes gravement égoïste et ne devez avoir aucun principe.

    Les croyants sont prêts à mourir pour un idéal: combattre un tyran et instaurer un état juste et moral (en Syrie par exemple, même si leur morale n’est sans doute pas la même que la votre), défendre leur liberté et leur indépendance ou se défendre contre une agression injustifiée (Irak, Afghanistan)…

    Enfin là je parle seulement des musulmans, mais il faut avouer que ce sont ceux que l’on voit le plus actuellement.

    On meurt en combattant pour ce que l’on croit être le meilleur, c’est le propre de l’être humain, et cela est vrai pour toute idéologie: on a même des athés qui sont prêts à mourrir pour faire disparaître toute religion de la surface de la Terre.

  24. Incognito dit :

    Je pense que vous faites une meilleure interprétation de la charia que ceux qui l’appliquent et pour cela bravo ! Dommage que tout le monde ne réfléchit pas comme vous, le monde aurait pu aller plus loin.
    J’aimerais quand même ajouter deux petites choses:
    1) qui sont ceux qui applique la charia ? Sont-ils-les véritables représentant de l’islam ? De plus sont-ils-les mieux placer à juger les actions d’autrui ? Et ont-ils une bonne interprétation des textes ? Je pense que ces gens qui veulent appliquer la charia au XXI siècle ne sont qu’une minorité qui suit un but personnel et que d’autres minorités utilisent pour parvenir à leurs fins avec toutes les conséquences que cela implique.
    2) Je pense aussi que si on connaissait la vraie nature de la charia on serait les premiers à être d’accord pour son application. (Pour ceux qui veulent savoir ce qu’est réellement la charia taper: Dr Zakir Naik – La VERITE sur la Charia sur youtube).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :