CE que les médias ne vous diront jamais sur l’immigration ( à partager autour de vous )


valls le pen

 

Le débat sur l’immigration est un débat sensible dans ce pays. Très sensible. De ce que j’ai pu observer, certains partisans comme les opposants (militants, citoyens comme hommes politiques) font parfois preuve d’ignorance sur le sujet. il est concevable qu’on puisse être opposé à l’immigration pour des raisons idéologiques, mais point n’est besoin de fantasmer ou d’user de contre-vérités sur le sujet. Ayant eu à faire du bénévolat dans deux associations et au gré de mes lectures et rencontres, j’ai quelques connaissances (modestes ) sur le sujet mais pour mieux développer le sujet, j’ai effectué quelques recherches supplémentaires.

Tout d’abord, il serait plus que temps de ne plus croire en ce mythe moderne. Ce sont les pays du sud qui accueillent le plus d’immigrés et de réfugiés. L’immigration massive, si tant est qu’on puisse qualifier y accoler le qualificatif « massive », c’est d’abord et en majorité en direction des pays du sud. 

Dans un pays, mise à part des pays totalitaires (et encore…), Il y a des gens qui viennent et d’autres qui partent. Il y a des étrangers et Français venant en France, et des étrangers et français quittant la France.

Ensuite, l’immigration n’est pas une. Loin s’en faut. Elle est bien au contraire très diverse. Dans les médias, quand on parle d’immigration, la plupart du temps sont montrés à la télévision des personnes au teint plutôt basanée, plutôt barbus, ayant pour religion l’islam. Il s’ensuit donc, qu’inconsciemment, dans l’imaginaire populaire, du fait de la répétition, de l’inculture, de la propagande voire de la bêtise, la figure de l’immigré est assimilé d’office au basané, barbu, plutôt musulman, islamiste.

J’avais lu, il y a pas si longtemps, que d’après L’INSEE, concernant la composition de la population immigrée, 40% venaient d’Europe, 45% d’Afrique(35% Maghreb,  et 11% Afrique subsaharienne) et 15% d’Asie et d’Amérique. A noter que tous ceux qui viennent d’Afrique subsaharienne ne sont pas forcément musulmans, loin s’en faut. Le christianisme est très présent en Afrique subsaharienne. ( http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2659p014.xml0/)

Quand les politiques parlent d’entrée, ils omettent parfois de citer les ressortissants de type européen mais bon…

Concernant l’immigration, beaucoup confondent l’immigration légale, illégale (estimé à 200 000 ou 400 000 ) et les français d’origine étrangère. Les hommes politiques usant d’un argumentaire où il y a une telle confusion, font preuve au mieux d’ignorance au pire de malhonnêteté intellectuelle. Concernant les immigrés « légaux », il y en a trois sortes :

l’immigration estudiantine à savoir les étudiants africains, asiatiques, américains, etc.

l’immigration du travail qui baisse,et le regroupement familial qui est souvent  du fait que les enfants ou la conjointe viennent rejoindre le conjoint ou conjointe française  ou l’étranger installé légalement en France et travaillant déjà depuis plusieurs années.

L’Asile, est à différencier puisque celui-ci est un droit reconnu par les instances internationales et nationales pour les gens fuyant la guerre, menacés de mort dans leurs pays du fait qu’ils soient des opposants aux régime dictatoriaux en place etc. A titre d’exemple, Pour que vous puissiez vous en faire une image, Sur les 192 000 immigrés rentrés LÉGALEMENT en France en 2010, 31 000 l’étaient pour des raisons professionnelles, 84 000 pour des raisons familiales, 66 000 étudiants et 10 000 en vertu du droit d’asile. 

En fait contrairement à ce qui est raconté le plus fréquemment dans les médias, la préférence nationale existe déjà, tant dans les faits que légalement. Les étrangers ne peuvent faire tous les métiers. Beaucoup de métiers sont interdits à ceux-ci. Plus d’un emploi sur cinq, soit 5,3 millions de postes de travail, demeurent interdits aux étrangers non européens en France Source ==> (http://www.inegalites.fr/spip.php?article1480).

Pour cela, il suffit juste de lire la législation concernant le droit des étrangers qui est d’une rigidité extrême. Essayez de demander à un prof de droit administratif.

Concernant ceux qui viennent en France, les étudiants étrangers par exemple, ils doivent avoir un logement, une certaine somme dans leurs comptes en banque (Plus de 6 000 euros), cette somme étant valable pour une année (et ils sont là pour plusieurs années du fait de leurs études universitaires), avoir des garants. Chaque année, ceux-ci doivent se présenter à la préfecture (je ne parle même pas des conditions d’accueil ) cette dernière vérifiant que les étudiants étrangers remplissent toutes les conditions.  En fait, ils rapportent beaucoup d’argent à l’Etat français. A votre avis, pourquoi croyez-vous que les Etats industrialisés soient friands d’étudiants étrangers ? Les USA, le CANADA, la FRANCE etc. se livrent à une lutte féroce pour attirer toujours le plus d’étudiants. Et ce n’est pas pour rien. Ceux-ci apportent du prestige aux différentes universités, consomment et paient des taxes (Taxe d’habitations, taxe annuelle sur la carte de séjour, tva etc…). Ce sont aussi des futurs vecteurs de la culture du pays hôte dans leurs pays d’origine, des potentiels ambassadeurs qui dénicheront des nouveaux marchés etc. Pareil concernant l’immigration du travail.

Concernant le regroupement familial, l’étranger ou le FRANÇAIS souhaitant faire venir une partie de sa famille doit justifier devant l’administration qu’il remplit des conditions très strictes comme le logement, le salaire, qu’il ne sera pas une charge pour la société loin s’en faut, etc.

Pour plus d’informations concernant les conditions (pour les étudiants étrangers), jetez-y un coup d’oeil ==>  http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F17279.xhtml

Les cartes de séjour pour étrangers sont diverses. Il y a des cartes de séjour d’un an, de 5 ans, de 10 ans, et de résident permanent. D’après ce que j’ai pu recueillir comme infos, les cartes de séjour d’un an sont très répandus==> Cela signifie que l’étranger doit se présenter annuellement aux services de la préfecture et donc payer annuellement une taxe; être contrôlé (revenus, logement, etc. )

Beaucoup parlent de nationalité sans savoir de quoi il en retourne. Pour devenir français quand on est étranger, il y a deux cas de figure==> La naturalisation qui est un pouvoir discrétionnaire de l’administration (C’est-à-dire que ce n’est pas un droit pour l’étranger, l’administration décide et dans les faits, c’est plutôt compliqué si on s’en tient aux confidences des juristes spécialistes du droit des étrangers) ou l’acquisition de la nationalité après 5 ans de mariage avec un conjoint français. Dans tout les cas, celle-ci fait l’objet de règles strictes et intervient parfois après plusieurs années sur le territoire.

Certains parlent de régularisation (concernant les immigrés illégaux) et font un lien avec le chômage. Désolé mais c’est juste idiot ! Tout d’abord, la régularisation concerne les étrangers en situation irrégulière DEJA INSTALLES EN FRANCE DEPUIS DES ANNÉES ET TRAVAILLANT LA PLUPART DU TEMPS. ILS ONT DONC DÉJÀ UN EMPLOI (pour la plupart, et le plus souvent dans des postes où les candidats ne se bousculent pas, loin s’en faut , du fait de la pénibilité du travail etc.)  paient des cotisations et ne peuvent jouir de leurs cotisations. Ils rendent d’ailleurs plutôt service à la sécurité sociale. les immigrés illégaux sont parfois des immigrés légaux étant venus de manière légale en France s’étant transformés en illégaux du fait de certains accidents de la vie ==> perte de travail, dépression, circulaires de plus en plus répressives sous la droite comme la circulaire guéant sur les étudiants étrangers, etc...Ceux-ci étant déjà installés sur le territoire depuis des années ne souhaitent rentrer car ils ont déjà construit une vie sur place, y ont des amis, des conjointes et parfois des enfants etc… par exemple, jetez un p’tit coup d’oeil sur le mouvement (http://www.amoureuxauban.net/).

Vous me demanderez certainement comment les immigrés illégaux parviennent-ils à payer des cotisations alors que ceux-ci sont illégaux, donc censés être inexistants administrativement. C’est très simple. Chaque année, le gouvernement encaisse environ 2 milliards d’euros grâce à ces cotisations, sans qu’aucun travailleur sans-papiers n’en profite en retour. En général, les sans-papiers qui travaillent sous leur vrai nom ont autrefois été en situation régulière : étudiants, malades…  Le patron (qu’il soit au courant ou non) peut ainsi continuer à employer le salarié, ou même l’embaucher avec son numéro de sécurité sociale. D’autres sans-papiers possèdent une fausse carte  mais il semblerait que cette pratique soit marginale. Les sans-papiers  se servent aussi parfois de la carte d’une personne qu’ils connaissent – un procédé répandu. En effet, les organismes qui collectent les cotisations ne sont pas très exigeants sur l’origine de ces dernières… Du moment que l’agent rentre… Après tout, l’Etat est en crise, nous dit-on.

A remarquer que la régularisation d’un étranger en situation irrégulière coûte à celui-ci la coquette somme de 340 EUROS, dont 110 euros non-remboursables : 110 euros pour le dépôt de dossier et si accepté ( ce qui est en pratique pas fréquent, surtout en ces temps de repli national, de montée de la xénophobie voire du racisme) paiement par la suite de 220 euros. Si le dossier est refusé, on ne rembourse pas les 110 euros. ==>  L.311-13-D du CESEDA ( Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile )

Dans l’histoire de France, il y eut une époque (1930-1935) où les étrangers furent expulsés en masse==> Polonais, portugais etc… Normalement, si l’on en croit les thèses des opposants, il y aurait du y avoir des centaines de milliers de chômeurs de moins Or tel ne fut pas le cas. Le chômage a plutôt doublé. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que les étrangers sont aussi des consommateurs, qu’ils travaillent aussi, et disposent parfois d’épiceries, magasins,  etc.

Bref

Quelques chiffres :

La population française inscrite sur le Registre consulaire des Français établis hors de France s’élevait à 1 427 046 personnes au 31 décembre 2008, soit une hausse de 7,6 % par rapport à la population enregistrée un an auparavant.

Le nombre de Français expatriés a augmenté régulièrement au cours des dix dernières années, selon un taux de croissance annuel moyen de l’ordre de 3, 6 % et ne cesse d’augmenter.

Le nombres d’immigrés illégaux en France est estimé Aux alentours de 200 000 ou 400 000 personnes. J’ajoute qu’il y a des expulsions tous les jours. Pour ma part, je pense que cela ne règle pas le problème, loin s’en faut. C’est juste pour rassurer une population, en masquant à celle-ci les conditions de vie des étrangers dans les centres de rétention, etc… Sous l’ancien Pouvoir sarkozyste, les enfants pouvaient vivre en centre de rétention. Je ne sais pas si cela a changé sous la gouvernance socialiste.

La population étrangère (étudiants, conjoint(e)s de français, travailleurs) est estimé à 3 millions. il semblerait que celle-ci (Population étrangère baisse )

La population en France est estimée à 65,4 millions d’habitants.
Pour expulser un étranger en situation irrégulière, cela coûte environ 30 000 euros, peut-être plus.
les étudiants étrangers ont représenté 41 % de l’ensemble des doctorants », selon la note de l’Agence CampusFrance de février 2011. Soit une hausse de 11,2 %. En comparaison, « le nombre de doctorants français a fortement baissé entre 2005 et 2009 (-13,3 %) ».
En outre, l’accroissement des doctorants étrangers « est aussi qualitatif puisqu’il montre que le niveau des étudiants étrangers a tendance à augmenter en France ». La majorité d’entre eux est d’origine africaine (38,6 %). 30 % des autres étudiants étrangers sont asiatiques, 21,3 % européens et 10 % sont américains.

Autre constat : « les doctorants étrangers en France sont majoritairement inscrits en Sciences (41,2%) et en Lettres et Sciences humaines (35,1%) ». Ces disciplines sont aussi les plus populaires chez les doctorants français.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, il y a d’excellents sites sur le sujet ==> Le[ GISTI], [France terre d’asile], [les amoureux au ban], [Réseau éducation sans frontière ], [La cimade], [La ligue des droits de l’Homme]. [Inégalités.fr]

On trouve aussi d’excellentes revues ou ouvrages (que ce soit dans les Bibliothèques universitaires ou médiathèques ) sur l’histoire des flux migratoires, l’immigration, l’émigration, etc.

Il y a aussi le Musée de l’histoire de l’immigration ==> http://www.histoire-immigration.fr/

Pour ceux souhaitant avoir plus d’infos sur la législation française, Jetez-y un coup d’oeil ==> http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?cidTexte=LEGITEXT000006070158&dateTexte=vig

VENEZ SUIVRE NOS DEBATS ET INFOS INTERACTIFS SUR NOTRE PAGE  ==> https://www.facebook.com/pages/Reflexions-dun-jeune-citoyen-/173218132715061?ref=hl

 

Amicalement

Tagué , , , ,

Une lettre D’ABRAHAM Lincoln au professeur de son fils


La lettre d’Abraham Lincoln (Président Américain ayant aboli l’esclavage ) au professeur de son fils :

Il aura à apprendre, je sais, que les hommes ne sont pas tous justes, ne sont pas tous sincères. Mais enseignez-lui aussi que pour chaque canaille il y a un héros; que pour chaque politicien égoïste, il y a un dirigeant dévoué…
Enseignez-lui que pour chaque ennemi il y a un ami,

Cela prendra du temps, je le sais, mais enseignez lui si vous pouvez, qu’un dollar gagné a bien plus de valeur qu’un 5 dollars trouvés

Apprenez lui à savoir prendre mais également à apprécier une victoire.
Éloignez le de l’envie, si vous pouvez, enseignez lui le secret d’un rire apaisé. Qu’il apprenne de bonne heure que les despotes sont les plus faciles à flatter…Enseignez-lui, si vous pouvez, les merveilles des livres…
Mais laissez-lui un peu de temps libre pour considérer le mystère éternel des oiseaux dans le ciel, des abeilles au soleil, et des fleurs au flanc d’un coteau vert.

À l’école, enseignez-lui qu’il est bien plus honorable d’échouer que de tricher…
Apprenez-lui à avoir foi en ses propres idées, même si tout le monde lui dit qu’elles sont erronées…
Apprenez lui à être doux avec les doux, et dur avec les durs.

Essayez de donner à mon fils la force de ne pas suivre la foule quand tout le monde se laisse entraîner…
Apprenez-lui à écouter tous les hommes… mais apprenez-lui aussi à filtrer tout ce qu’il entend à travers l’écran de la vérité, et à n’en retenir que ce qui est bon.

Apprenez-lui si vous pouvez, à rire quand il est triste…
Apprenez-lui qu’il n’est aucune honte à pleurer,
Apprenez-lui à se moquer des cyniques et à prendre garde devant une douceur excessive…
Apprenez-lui à vendre ses muscles et son cerveau au plus haut prix, mais à ne jamais fixer un prix à son coeur et à son âme.

Apprenez-lui à fermer les oreilles devant la foule qui hurle et à se tenir ferme et combattre s’il pense avoir raison.
Traitez-le doucement, mais ne le dorlotez pas, parce que seule l’épreuve du feu forme un bon acier.

Qu’il ait le courage d’être impatient et la patience d’être courageux.
Apprenez-lui toujours à avoir une immense confiance en lui même, parce que dès lors, il aura une immense confiance envers l’Humanité.
C’est une grande exigence, mais voyez ce que vous pouvez faire…Il est un si bon garçon, mon fils

 

VENEZ SUIVRE NOS DEBATS ET INFOS INTERACTIFS SUR NOTRE PAGE  ==> https://www.facebook.com/pages/Reflexions-dun-jeune-citoyen-/173218132715061?ref=hl

Tagué ,

Vous avez dit  » Noir  » ?


Un bel article …Je ne peux que vous l recommander .

Lettre d’un internaute à …….


Il est bien astucieux quand on prétend se battre contre la misère d’aller s’installer là où elle fait partie du paysage. De ces siècles de souffrance marqués par ces montagnes de résidus de charbons, et par des sourires rangés dans les placards de ces maisons identiques, toutes alignées les unes à côté des autres sans rien pour les différencier. Tous plongés dans la même détresse, dans le même combat quotidien, cette précarité à sens unique qui se lit sur chaque visage. Tous ou presque, car ce combat, madame Le Pen, n’est pas le votre. Le bassin minier, ce n’est pas Neuilly-Sur-Seine. Vous vous êtes abreuvé de culture et de connaissances à la Fac de droit de Paris II quand ils se sont abreuvés de 8-6 et de chants patois . Ils n’ont pas vraiment connu le droit, eux, mais plutôt le devoir de se lever tôt chaque matin pour rentrer tard le soir, la gueule noire et les tympans sifflants, abîmés par les bruits monstres des coups de grisous.

La vérité ? Vous êtes pareil à ceux que vous maudissez. Au même titre que vous prétendez que les marchés financiers ont la mainmise sur l’économie mondiale, vous avez la mainmise sur ces pauvres gens, dépourvus d’opinion, saignés jusqu’au profond d’eux mêmes, devant lesquels vous vous présentez comme une solution miracle alors que vous n’êtes qu’une promesse de plus à ces personnes qui, depuis les conditions de travail que Zola nous décrit si bien dans  » Germinal « , ont vu passés beaucoup de sauveurs auto-proclamés, sans jamais rien obtenir.
Vous qui vous plaignez tant que l’on fasse du tort au Front National en le comparant à un certain parti national-socialiste, pourquoi alors user du même stratège électoraliste ?

Paternalisme politique ? Je dirais dictature morale. Patriotisme sur développé ? Je dirais haine héréditairement acquise. Bien que le bulletin  » Le Pen  » que l’on glisse dans l’urne soit majoritairement contestataire, je vous rejoins sur un point. La situation de la France est bien triste.. Au pays des lumières subsiste encore l’ombre de votre père. A tel point que je trouve ça répugnant que l’on puisse oublier l’Histoire, et la quantité de sang versé pour combattre la haine à son apogée européenne, pour combattre la liberté et cette fraternité qui vous est chère mais dont vous ne vous gênez pas pour imposer une limite qui s’arrête à la barrière d’une couleur de peau. Honte à notre pays d’applaudir de tels discours. Honte à notre pays d’avoir pu faire confiance à votre personne, ce qui n’est pas mon cas car je suis indifférent à tous ceux que vous pouvez clamer et je n’y céderai point. Je garde mes distances et je n’oublie  que ce n’est point par le son de la flûte qu’est charmé le serpent, mais par le mouvement du flûtiste.

Tagué , , , , , , , , , ,

Pour l’abolition de la peine de mort dans tous les pays !


Que de passions et de débats pour la peine de mort ! La peine de mort a été abolie dans bon nombre de pays occidentaux depuis des décennies mais son ombre, plus ou moins menaçante au gré de faits divers (tragiques) plane toujours nous…  En effet, les meurtres n’ont point cessé, et à la violence et tragédie de certains crimes s’accompagnent souvent le désir de vengeance des proches de la victime soutenus par la société. Certains politiques, en mal de popularité, et certaines figures merdiatiques en quête de buzz, essaient de surfer dans cette océan qu’est la souffrance humaine et prient pour que les bas-instincts des hommes tels les vagues reviennent toujours plus fortes. Et, si au milieu de la vindicte populaire perçoit-on des voix dissidentes, des voix prônant plutôt la réflexion, un système carcéral plus stricte et une possible réinsertion, alors ces gens sont vus tels des êtres insensibles à la peine des victimes,  se souciant beaucoup plus du sort des criminels.

Il n’est pas rare d’entendre ce genre de propos: « Quoi ?!!! La vie d’un meurtrier est donc supérieure à celle d’une victime ? » ou « Mais comment peux tu être hostile à la peine de mort , les meurtriers ne s’abstiennent pas de tuer, eux … »

Ce sujet est capital, car se jouent plusieurs visions de la société. Je ne vais pas essayer de caricaturer ceux qui sont pour la Peine de mort; chacun étant libre d’avoir son point de vue mais je vais juste essayer de vous expliquer en quoi je suis opposé à cette barbarie.

Je suis opposé à la peine de mort, non seulement pour des raisons de principes mais aussi d’efficacité. Loin de moi l’envie de donner de leçons, en effet,  je n’ai jamais connu la souffrance éprouvée par les proches de victimes. je ne sais même pas si je serais capable de supporter cette douleur si un de mes proches devait être violé et tué, je pense d’ailleurs que je voudrais certainement me venger. Je n’aurais qu’à l’esprit de tuer cet individu qui n’a montré aucune pitié. Mais pour autant je n’aurais point raison,  je renierais mes idées ou convictions, et  la haute idée que je me fais de la justice (qui n’est point parfaite) dans un État de droit. Je vais peut-être vous choquer mais je considère la peine de mort, comme « la négation absolue des droits humains, un meurtre commis par l’État, avec préméditation et de sang-froid » , comme un « assassinat légal . On tue  précisément un assassin parce que ce qu’il ne faut pas tuer. D’ailleurs j’observe une contradiction intéressante; l’Etat interdit de tuer mais ne s’empêche pas lui-même de mettre à mort  autrui …Cette mise à mort n’est pas faite pour des raisons de défense nationale (invasion imminente d’un pays ) mais pour des rasons liées à la vengeance.

Et quand bien même la peine de mort serait efficace(ce qui est totalement faux), que penser des victimes d’erreurs judiciaires dont les vies ont été gaspillées inutilement ? On ne peut revenir dans le passé. La justice est avant tout une construction humaine, de ce fait elle n’est point infaillible et parfaite. C’est bien beau que la justice « humaine »  reconnaisse dix ans plus tard qu’une erreur a été commise, ce n’est point cela qui fera revenir l’innocent, le sacrifié qui a été condamné dans la honte, sous les injures et quolibets, perdant parfois  leurs familles respectives et amis … l’innocent lui-même aura subi une triple peine : Une peine d’emprisonnement, la peine capitale et la peine la plus ignoble et tragique qui soit étant donné que l’innocent, cette victime impuissante,  se savait innocent. Quelle souffrance de se savoir impuissant à prouver son innocence …Pleurer, crier de toutes ses forces et de toute son âme, mais rien n’y change ; La justice des hommes veut que vous payez de votre sang impie et impur le meurtre d’une petite fille ou d’un petit garçon. Je n’ose essayer de me mettre à la place de ces gens, de ces victimes « d’horreurs » judiciaires …

Cela a du être assurément le pire des supplices et je prie le Bon Dieu de ne jamais être dans pareille situation car cela peut arriver à tous. Oui même à vous, chers lecteurs (et lectrices) car l’Homme est un loup pour l’homme. Votre voisin, celui qui rit avec vous en vous saluant quotidiennement,  jaloux de votre vie , de votre insouciance, peut œuvrer en vue d’un sombre dessein dans le but de vous plonger dans les abîmes, dans ce puits sans fond qu’est le désespoir humain.

On me dira qu’il y a eu peu d’erreurs judiciaires et que c’est tout ce qui compte. Cet argument peut être contesté de deux manières: Tout d’abord qui nous dit qu’il n’y  en a pas eu  plus, et qu’il n’y aura pas d’erreurs dans le futur ?En effet , la science évolue et c’est grâce à cette science qu’on a connu certains crimes ; Ensuite  une vie humaine, une seule, est et restera sacré à jamais. Je ne peux donner  la vie et même si je le pouvais, une vie reste unique .

D’ailleurs, même si je reprouve ce sentiment de toutes mes forces, Je trouve  que la peine de mort est une peine plutôt rapide pour celui qui veut se venger. A travers la peine de mort, si on se met dans le psyché de celui ou celle qui veut se venger, celle-ci n’est elle pas une peine qui fait en sorte que le condamné soit soulagé de tous ces tracas  terrestres ?Souffrira t-il longtemps ? L’être humain, tel un oiseau, n’est pas fait pour rester dans une cage  et la prison, quoiqu’on en pense, reste une cage. Je pense à ce titre que la prison est bien plus efficace pour punir autrui.

Il n’y a pas de peine de mort «humaine». Quelle que soit la méthode employée, l’exécution ne poursuit qu’un seul but, supprimer une vie. La peine de mort prive une personne de la possibilité d’expier un forfait, de réparer, de se repentir et de s’amender.

Concernant l’efficacité , je pense que la peine capitale n’empêche aucun délit. Les études scientifiques n’apportent aucune preuve que la peine de mort ait réellement l’effet dissuasif qu’on lui attribue. Au Canada par exemple, le nombre d’assassinats a diminué depuis l’abolition de la peine de mort. Aux États-Unis, en revanche, il est plus élevé dans les États qui pratiquent l’exécution capitale que dans ceux qui y ont renoncé. Pour empêcher efficacement les délits, il est nécessaire d’avoir un taux élevé d’élucidation des crimes et un système judiciaire travaillant de manière équitable, rapide et conséquente. j’avais lu dans je ne sais plus quelle revue, que certaines populations (dans certains pays) se faisaient justice elle-même (au vu de la corruption de leurs appareils judiciaires et policiers), Néanmoins les faits divers n’ont point cessé.

[Au fond de chaque homme civilisé se tapit un petit homme de l’âge de pierre, prêt au vol et au viol, et qui réclame à grands cris un œil pour un œil. Mais il vaudrait mieux que ce ne fût pas ce petit personnage habillé de peaux de bêtes qui inspirât la loi de notre pays.]
Albert Camus, Réflexions sur la peine capitale

[Ceux qui croient à la valeur dissuasive de la peine de mort méconnaissent la vérité humaine. La passion criminelle n’est pas plus arrêtée par la peur de la mort que d’autres passions ne le sont, celles-là, sont nobles.] Robert Badinter – Extrait d’un discours à l’assemblée nationale, le 17 septembre 1981

[Dans les pays de liberté l’abolition est presque partout la règle ; dans les pays où règne la dictature, la peine de mort est partout pratiquée. Ce partage du monde ne résulte pas d’une simple coïncidence, mais exprime une corrélation. La vraie signification politique de la peine de mort, est bien qu’elle procède de l’idée que l’État a le droit de disposer du citoyen jusqu’à lui retirer la vie. C’est pas là que la peine de mort s’inscrit dans les systèmes totalitaires : […] Douze personnes, dans une démocratie, qui ont le droit de dire : celui-là doit vivre, celui-là doit mourir ! Je dis : cette conception de la justice ne peut-être celle des pays de liberté, précisément pour ce qu’elle comporte de signification totalitaire.] Robert Badinter

[Notre justice à nous, comme notre destin, est tâtonnement, trouble, erreur, nuage, doute ; martyr, je m’applaudis ; juge, je me redoute ; l’infaillible, est ce moi, dis ? Est-ce toi ? Réponds.]

Victor Hugo : Les quatre vents de l’esprit – L’échafaud -1870

Bref, c’était juste l’opinion d’un Bisounours. 

Tagué , , , , , , , , , , ,

Pardon d’avoir un si horrible défaut …


D’aussi loin que je rappelle, il me semble toujours avoir porté cet horrible défaut que d’aucuns pourraient appeler de la naïveté ou de l’idéalisme à deux balles. C’est un horrible défaut, j’en conviens, mais je n’y peux rien. La providence a voulu que je naisse ainsi et comme vous le savez, ses desseins sont au dessus de mon entendement humain.

Le fait que des gens meurent de froid pendant que des stades de foot sont chauffés me révulse. Le fait que des gens souffrent de faim, bouches ouvertes et langues pendantes, à coté de palais dorées, à coté de greniers remplis et débordants me révulse.

Le fait que des gens souffrent de racisme, d’exclusion sociale dans une période où l’Homme domine la terre, le ciel et les mers, où l’Homme  marché sur la lune, où l’Homme a atteint des capacités techniques tel qu’il pourrait détruire de multiples planètes, c’est juste désolant. Les richesses très très très inéquitablement partagées, le droit qui favorise parfois les puissants et qui  n’est pas sans rappeler la fable de la fontaine , bref autant d’éléments…

Bien évidemment, de me voiler la face je n’en ai nul besoin. De ces tragédies quotidiennes, je ne peux m’en absoudre encore une fois. J’ai des responsabilités en tant que consommateur, citoyen, ami, etc…

MAIS parce que je suis co-responsable de ce qui est, et parce que je respecte ceux qui m’ont précédé, et que je me dois de faire tout ce qui m’est possible de faire à mon modeste niveau pour les générations futures, je ne peux me taire. Parce que conscient le suis-je de l’immense dette que nous avons envers ceux qui arriveront, ceux qui n’y seront pour rien concernant l’état de la planète mais qui en tant que futurs habitants s’estimeront floués, et à raison,  Je ne peux m’arrêter de dire ce que je pense, de clamer haut et fort certains principes élémentaires et tout en appelant de mes vœux un changement.

Certains ne me croiront sans doute pas, mais j’ai vraiment fait tout ce qui était en mon pouvoir pour supprimer ce défaut, ce coté « Bisounours » de ma personne. Pour comprendre ce Monde, ces maux, il ne me fallait pas seulement occuper le ministère de la parole, lancer des incantations incessantes et que d’aucuns pourraient qualifier de puériles, mais essayer de comprendre notre Monde. Aussi, me suis-je intéressé (il est aussi vrai grâce à mes parents) et m’intéresse toujours à des ouvrages concernant l’économie, les relations internationales, le socialisme, le conservatisme, la religion, l’histoire humaine,  la littérature etc… je me disais qu’en lisant tous ces ouvrages, je deviendrais un peu plus réaliste; et qu’étant au fait de certaines données, serais-je conduit à changer radicalement ma façon de penser et d’appréhender ce bas-monde. je me suis trompé, et lourdement ! De ces quelques lectures, fort modestes au demeurant, de mes quelques médiations au gré de mon temps libre,  de mes échanges avec d’autres amis, n’a été confirmée que ce dont j’en avais déjà l’intuition.

Faites de bonnes actions, et les conséquences dues à ces actions seront bonnes. Faites en de mauvaises, et vous en aurez de mauvaises. Pour autant, je n’ignore pas que la vie n’est pas si simple. il n’y a pas d’un coté les ténèbres, et de l’autre la lumière. Parfois il y a du gris.  Si le fort pense qu’il l’emportera toujours, alors il se trompe car, car un jour, pris d’un courage sorti du plus profond de leurs âmes, les faibles s’uniront. Et que le fort prenne garde, car lorsqu’il s’agit de revanche, il n’est pas aisé de « raisonner » ou de « tempérer » la fureur accumulée au fil des années, des décennies,etc. Et tant d’autres petites leçons apprises…

L’Histoire, les faits présents n’ont rien enlevé, rien soustrait de ma croyance en l’Homme. Je suis idéaliste parce que il ne peut juste en être autrement.Quand je fouille au plus profond de moi-même pour obtenir quelques réponses, il m’arrive de découvrir des pensées positives mais aussi négatives. Des regrets m’arrive t-il en avoir, comme tout le monde je suppose. De regretter certains actes passés. Mais parce que je sais que je ne suis aucunement parfait et que conscient de cela, j’essaie d’améliorer ma personne, parce que je sais que j’ai déjà eu à fauter, et parce que je sais que vous, autrui, c’ est un autre MOI, il s’ensuit que mon espérance en l’Homme n’en est que plus forte.

Le réalisme, à savoir l’observation des faits présents, des rapports de forces actuels, des institutions, des mentalités etc… ne me quitte pas, loin s’en faut. Je sais bien que tout ne peut être parfait à l’instant t, que tout ne pourra être changé radicalement, croyez-le bien, mais l’idéal à atteindre est toujours là, quelque part dans ma petite tête. 

Et d’ailleurs, quand je vois sur cette page des gens qui s’interrogent, des gens qui se battent contre la fatalité, des gens pour qui il n’est point d’horizon indépassable, qui s’investissent dans le bénévolat, l’économie sociale et solidaire, dans la politique, l’aide à autrui, les pétitions, etc… Quand j’observe tout ce beau monde se bouger, ce bouillonnement d’idées, ces amitiés militantes, associatives et que sais-je encore qui se créent, et ce malgré les difficultés quotidiennes, administratives, financières, affectives et Dieu seul sait qu’il y en a, alors je me mets à espérer. Alors m’apparaît-il une évidence, toute simple et frappée au coin du bon sens :  La moindre chose que je puisse faire pour être utile à ces gens, c’est de continuer d’agir à mon niveau et de croire en ces milliers d’anonymes, en ces hommes et femmes, en ces jeunes (ou moins jeunes), en vous…

J’entends déjà d’ici les arguments selon lesquels il faudrait être réaliste, cynique, défendre les intérêts de la nation, la grandeur d’un pays etc. Mais je pose la question à ces gens: Qu’est ce qui compte le plus ?  Plus que l’amour en une entité juridique dotée de personnalité morale, ne faudrait-il pas accorder plus de regard aux habitants de ladite entité ?Qu’est ce qui importe ? Que vous soyez les premiers dans tels domaines ou le fait que la population soit bien-portante ?

Sachez en outre  que la préservation de nos soi-disant intérêts se feront parfois aux dépens d’autre peuples, d’autres personnes et que cela entraînera des conséquences tragiques  bien plus tard. Ai-je besoin de rappeler la rancœur de certaines populations après la  traite négrière et la colonisation ? la rancœur qu’entretiennent certains gens en Guadeloupe contre les békés ? ce sentiment de revanche en Chine, ou en Russie attisée par certaines humiliations ? Les conséquences du fameux traité de Versailles ? Les conséquences de l’acquisition de l’Alsace-lorraine après la guerre France-Prusse?

Je ne détiens pas la lumière. Et après tout, Qui suis je ? Un simple anonyme, un sans-grade, un simple internaute. Seulement je vous donnerai un conseil. Quand vous croiserez et débattrez avec des bisounours ou idéalistes, abandonner l’idée de leur faire abandonner.

Enfin je préfère, et de loin, me faire critiquer pour ma bien-pensance ou pour des idées de bien-pensance  que pour autre chose.

 

Par conséquent, je vous demande encore pardon d’avoir un si horrible défaut.

Tagué , , , , , ,

Mariage homosexuel : décadence de la France ?


Le Mariage homosexuel ou gay est l’un des sujets qui soulève le plus de polémiques.

A ce jour, dix pays ont légalisé le mariage homosexuel : les Pays-Bas (2000), la Belgique (2003), l’Espagne (2005), le Canada (2005), l’Afrique du Sud (2006), la Norvège (2008), la Suède (2009), le Portugal (2010), l’Islande (2010) et l’Argentine (2010), auxquels s’ajoutent six États des États-Unis (Massachusetts, Connecticut, Iowa, New Hampshire, Vermont, New York), ainsi que la ville de Washington, D.C.. Au Mexique, le mariage homosexuel a été légalisé par la ville de Mexico, et il est également autorisé par l’État du Quintana Roo .

Ce n’est pas parce que un pays l’a adopté que nous devrons le faire. J’en conviens et je comprends  l’hostilité de certains au Mariage gay mais je ne suis pas de ceux-là.

Je suis croyant à savoir chrétien. Les homosexuels ne peuvent se marier dans ma religion, mais je vis dans un pays se disant laïque. Cette laïcité (qui n’est en aucun cas la négation de la religion) est précisée dans notre constitution, à savoir une stricte séparation entre la Religion et L’ État.  Celle-ci peut être en outre traduit par la célèbre citation de Jésus  » Rends à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu », c’est-à-dire une distinction entre le temporel et le spirituel, entre le royaume des cieux et celui des hommes. La  France étant un pays laïque tel que défini par la constitution, la religion ne doit point s’y mêler. Les homosexuels étant des sujets de droit comme les hétéros, je ne vois pas pourquoi on les empêcherait de se marier à la mairie où est célébrée une « union civile ». Le mariage à l’église, c’est autre chose car cela relève de la Foi Or l’Église, la  Mosquée ou la synagogue n’ont rien à voir dans cet « union civile ». J’entends déjà d’ici, certains me dire que le terme sémantique « mariage » désigne l’union entre une femme et un homme. Moi j’ajouterais que cela dépends. Les dictionnaires francophones proposent une variété de définitions du mariage, qui peuvent exclure ou inclure le mariage de personnes de même sexe. Par exemple, le Trésor de la langue française (TLF), publié de 1971 à 1994, indique que le mariage est l’« union d’un homme et d’une femme consacrée par un ensemble d’actes civils ou parfois religieux ». À l’inverse, Le Petit Robert, dans son édition de 2011, désigne le mariage comme l’« union légitime de deux personnes dans les conditions prévues par la loi », et mentionne dans ses exemples le « mariage entre homosexuels ».

Certains me diront que les homosexuels ne le réclament pas, qu’ils ne souhaitent pas subir les « difficultés » du mariage et que le Pacs convient parfaitement aux gays. Ce qui est sans doute amusant pour deux raisons:

La première raison étant celle-ci : Ainsi donc, tant que la personne subissant des injustices ne réclame justice, nous ne devons rien faire. Quid des enfants maltraités (Certains ne réclament pas justice et vivent dans la peur) ? Quid des enfants qui travaillent dans certains pays dans des conditions dignes de l’esclavage ? Je caricature bien évidemment mais c’est aussi pour illustrer les limites de certains raisonnements.

La seconde raison concerne  l’égalité entre le Pacs et le mariage. Ce qui pose problème est l’égalité (devant la loi entre des sujets de droits majeurs et vaccinés) concernant le mariage civil hétérosexuel et l’union civile (pacs) gay. Le mariage civil a beaucoup plus d’avantages que le Pacs qui peut d’ailleurs se rompre très facilement. Laissons donc aux gays et aux hétéros le choix de s’unir civilement ou non.

J’entends aussi déjà d’ici des gens (peut-être des homophobes …) qui me diront que si on accepte le mariage homosexuel, on acceptera la pédophilie, et tout cela mènera à une société décadente. Ce à quoi je rétorquerai, Outre le fait que cet argument soit abject et profondément grotesque, que la pédophilie  concerne des rapports entre des adultes et des enfants. Bien que ceux-ci (les enfants) soient des sujets de Droit, ils ne sont responsables juridiquement que jusqu’à leur majorité. D’autres clameront, non sans raison, que le mariage est fait pour procréer, mais là encore ils se tromperont. Car si tel est le cas, il faudrait annuler les mariages de ceux qui se sont mariés et qui ne peuvent avoir d’enfants et/ou qui ne souhaitent pas avoir d’enfants. Si Pierre et Chantal souhaitent adopter un enfant, alors que Chantal a la capacité de concevoir, il faudrait aussi annuler leur union civile. Et tant d’autres exemples peuvent être trouvés…

Quant à la décadence, L’homosexualité existait déjà depuis l’antiquité.

Une petite anecdote pour illustrer ce propos :  On relève également que plusieurs sociétés antiques, comme la Grèce et le Japon, ont encouragé la création de liens homosexuels dans certains corps d’armée entre des combattants expérimentés et leur disciple. L’on pensait alors que deux hommes amoureux se battraient avec plus de détermination et avec une plus grande morale. Le Bataillon sacré de Thèbes constitue un exemple classique de force militaire bâtie sur cette croyance.

On trouve dans l’Antiquité des discussions sur les relations entre animaux de même sexe, ce qui laisse penser que le concept d’homosexualité était connu des Anciens.

le jeune citoyen


Ps: J’ai eu à recevoir un message très amical (ironie ) d’un membre de notre page me disant que j’étais un faux chrétien, que je brulerai aux enfers à la fin des temps, le message insistant sur le fait de savoir comment pouvais-je cautionner cette abomination qu’est la sodomie, l’union homosexuelle. Tout d’abord, je pars d’un principe simple:  Je ne suis pas gay mais qui suis-je pour porter atteinte à autrui du fait de son orientation sexuelle ? De plus, si on devait appliquer tout ce qui était dit dans l’ancien testament, on lapiderait toujours les femmes adultères. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il existe ce qu’on appelle le nouveau testament soit-dit en passant.

Sinon pour ce qui est de la sodomie dans la bible, j’ai juste envie de rire ==> « Le terme de sodomie vient du nom de la ville de Sodome qui, selon la Bible, fut détruite par Dieu après que ses habitants eurent tenté de violer des anges de Dieu réfugiés chez Loth, le neveu d’Abraham.(cf. l’épisode de Sodome et Gomorrhe). Dans cet épisode, il n’est pas explicitement fait mention de la sodomie telle qu’on la définit actuellement : les autres références au péché de Sodome dans la bible évoquent plutôt le manque au devoir d’hospitalité très important dans le Proche-Orient ancien (Ez. 16,49 ; Jr. 23,14 ; Sir. 16,8 ; Lc 10,10-12). L’interprétation en termes de sodomie ou d’homosexualité commencerait à apparaître avec les apocalyptiques juives tardives et chez les juifs hellénisés au début du IIe siècle. Origène (185-253) et Saint Ambroise de Milan (340-397), pourtant grands ennemis du péché de chair, évoquent le manquement à l’hospitalité. Sans doute en référence aux alliances interdites entre les fils de Dieu et les filles d’humains qui provoquent la colère de Dieu en Gen. 6,1-4, les commentaires juifs attribuaient des relations interdites entre les femmes de Sodome et les anges. Ainsi, jusqu’au XVIIe siècle, le terme sodomie recouvrait un ensemble de relations sexuelles réprouvées, pas seulement anales ou homosexuelles1. Dans certains contextes, notamment les classifications légales de certains États fédérés des États-Unis d’Amérique, le terme anglais sodomy inclut d’autres pratiques sexuelles jugées déviantes par certains, notamment le cunnilingus et la fellation (contact entre la bouche et le sexe). En allemand (Sodomie) le terme ne fait aucunement référence à la pénétration anale mais désigne la zoophilie. »  ==> Ainsi, ce qui était plus condamné à Sodome, ce n’était nullement un pêché de chair ou un aspect sexuel mais plutôt le manque d’hospitalité envers les étrangers. D’ailleurs cela devrait faire réfléchir certains.

Du reste, pour en finir et concernant la bible,  j’avais particulièrement apprécié cet extrait :

« Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?

J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Je suis obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ?

Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

Un de mes amis pense que même si c’est abominable de manger des fruits de mer (Lévitique 11:10), l’homosexualité est encore plus abominable. Je ne suis pas d’accord. Pouvez-vous régler notre différend ?

La plupart de mes amis de sexe masculin se font couper les cheveux, y compris autour des tempes, alors que c’est expressément interdit par Le Lévitique (19:27). Comment doivent-ils mourir ?

 

Tagué , , , , , , , , ,

Petit point sur la « Réforme de l’orthographe »


« À trop vouloir sauver la langue d’une prétendue corruption, on risque de la tuer en l’embaumant »
L.Bentz

lalanguedanslapoche

View original post

Pourquoi y a t-il une inégalité entre hommes et femmes? » par Phil


 

Et vous, qu’en dites-vous ?

 » Tous les terroristes sont-ils musulmans ? »


  • terrorismee

Vous avez tous certainement du lire ou entendre le propos suivant dans le bistrot du coin, dans un déjeuner de famille ou sur les réseaux sociaux : » Oui il faut être tolérant; mais tu sais, à un moment il faut tout de même appeler un chat un chat. C’est vrai que tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais tout de même,, tous les terroristes sont des musulmans. »

Pour y répondre, la chronologie des différents attentats qu’a connu la France :

 » Années 1960

Années 1970

Années 1980

Années 1990

Années 2000

Années 2010

voir Chronologie des attentats en France en 2010 et Chronologie des attentats en France en 2011.

  • 11, 15 et 19 mars 2012 : tueries de Toulouse et Montauban. Le terroriste islamiste franco-algérien Mohammed Merah tue 7 personnes, trois militaires et quatre civils (dont trois enfants d’une école juive), et en blesse 6 autres à Toulouse et à Montauban. Appartenant à la nébuleuse Al-Qaida, il est abattu par le RAID le 22 mars 2012.
  • 2012 : En Corse, 78 attentats sont recensés au cours de l’année56.
  • 2013 : En Corse, 21 attentats sont recensés au cours de l’année56.
  • 20 décembre 2014 : un individu armé d’un couteau, pénètre dans le commissariat de Joué-lès-Tours, faisant 3 blessés dont 2 graves. Il est abattu sur les lieux par la police. Selon la famille il ne s’agirait pas d’un attentat mais d’un malentendu (s’il a pénétré librement dans le commissariat, un policier présent et l’auteur présumé se connaissant) ou d’une bavure policière (s’il a été conduit de force au commissariat, un policier présent ayant été sanctionné dans un affaire précédente). L’auteur de l’agression est un converti à l’islam, radicalisé récemment. Il a crié « Allah Akbar » durant son agression 57.
  • 21 décembre 2014 : un individu au volant d’une voiture bélier, fonce dans la foule à plusieurs endroits dans la ville de Dijon, faisant 13 blessés dont 2 graves. Il est interpellé dans le même temps par la police. D’après des témoins, il a crié « Allah Akbar » au moment des faits et avoir agi « pour les enfants de Palestine »58. Présumé innocent, ses faits pourraient être qualifiés d’actes irresponsables, liés à une maladie mentale.
  • 22 décembre 2014 : un individu au volant d’une voiture bélier, fonce dans la foule au marché de Noël de Nantes, faisant 1 mort et 9 blessés dont 3 graves. Après s’être mis plusieurs coups de couteau afin de mettre fin à ses jours, l’individu est interpellé par la police. Des témoins l’ont entendu crier « Allah Akbar »59. Présumé innocent, ses faits pourraient être qualifiés d’actes irresponsables, liés à une tentative de suicide.

2015

  • 7 janvier 2015 : attentat contre Charlie Hebdo. Deux hommes cagoulés armés, les frères Kouachi, pénètrent dans les locaux de la rédaction du magazine Charlie Hebdo à Paris, tuant 12 personnes (11 au sein de la rédaction et un policier abattu en pleine rue) et faisant 11 blessés.
  • 8 janvier 2015 : l’islamiste radical Amedy Coulibaly mitraille en pleine rue une policière municipale et un agent municipal à Montrouge, faisant 1 mort et 1 blessé grave.
  • 9 janvier 2015 : Amedy Coulibaly réalise la prise d’otages du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes (Paris) faisant 5 morts dont le malfaiteur et 4 blessés. Parallèlement, les frères Chérif et Saïd Kouachi, auteurs présumés de l’attentat à Charlie Hebdo, réalisent une prise d’otage dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële. Ils sont abattus par les forces de l’ordre lors de cet assaut.
  • 3 février 2015 : Moussa Coulibaly agresse à l’arme blanche 3 militaires en mission dans le cadre du plan Vigipirate devant un centre communautaire juif à Nice. Quelques instants après l’agression, il est intercepté par les forces de l’ordre. Durant sa garde à vue, il évoque sa haine des juifs et des militaires et dénonce les persécutions dont les musulmans seraient victimes selon lui60.
  • Entre le 9 et le 10 avril 2015 : cyberattaque de TV5 Monde qui entraîne l’arrêt de la diffusion des programmes de la chaîne de télévision francophone TV5 Monde. Cette attaque, sans précédent dans l’histoire de la télévision, est revendiquée par le groupe « Cybercaliphate », se réclamant de l’organisation État islamique.
  • 19 avril 2015 : Sid Ahmed Ghlam, algérien islamiste radical de 24 ans, préparait à l’heure de la messe un attentat contre les deux principales églises de Villejuif : Saint-Cyr-Sainte-Julitte au centre ville et Sainte-Thérèse au nord. Selon le curé de Saint-Cyr-Sainte-Julitte, il y avait 300 personnes et la cérémonie n’était pas protégée par la police. À 8 h 50, il appelle le SAMU, car il est blessé gravement à la hanche et à la rotule par deux balles. Selon les enquêteurs il se serait lui-même blessé au cours de la tentative de vol du véhicule de Aurélie Châtelain, celle-ci est tuée et il aurait ensuite brûlé la voiture, qui contenait le corps de la jeune femme, avant de regagner le XIIIe arrondissement. La police arrête alors Ghlam et évite ainsi le massacre.
  • 26 juin 2015 : attentat de Saint-Quentin-Fallavier. Au moins un homme, à l’aide d’une voiture bélier, fait exploser des bonbonnes de gaz dans une usine industrielle classée Seveso. Un corps décapité avec des inscriptions en arabe et la profession de foi musulmane est retrouvé à proximité du site. Le suspect est algéro-marocain et en lien avec la mouvance salafiste. L’auteur des faits nie la dimension terroriste.
  • 13 juillet 2015 : trois individus ont été interpellés pour un projet d’attentat contre une installation militaire. Un mineur de 17 ans, un jeune majeur de 19 ans et un ancien matelot réformé de la marine française de 23 ans. Interpellés dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Rhône et des Yvelines, ils auraient reconnu leurs intentions durant leur garde à vue61.
  • 21 août 2015 : attentat du train Thalys. Un homme armé d’un fusil d’assaut AKM, le Marocain Ayoub El Khazzani, est désarmé in extremis dans le Thalys no 9364 reliant Amsterdam à Paris. Il blesse trois passagers avant d’être maîtrisé. L’auteur des faits nie la dimension terroriste.
  • 29 octobre 2015 : un jeune Toulonnais de 25 ans, Hakim Marnissi, est arrêté alors qu’il préparait un attentat contres des militaires de la base navale de Toulon. Il était en contact avec un djihadiste français enSyrie et aurait reçu deux colis contenants un couteau et deux cagoules62.
  • 13 novembre 2015 : attentats du 13 novembre 2015 en France revendiqués par l’État islamique, faisant 130 morts et 414 blessés.
  • 18 novembre 2015 : Suite aux attentats du 13 novembre 2015 en France, une opération antiterroriste d’envergure est menée à Saint-Denis. Au cours de cet assaut, les forces de la BRI et du RAID sont appelées pour déloger des terroristes retranchés dans un appartement. 5000 munitions sont tirées du côté des forces de l’ordre. Cet assaut aura blessé 5 policiers et tué une chienne prénommée Diesel appartenant au RAID. Du côté des terroristes, il y a 3 morts dont Abdelhamid Abaaoud et 8 personnes sont placées en garde à vue. D’après le procureur de la république, ces terroristes constituaient une nouvelle équipe et auraient pu passer à l’acte »

Source : ikipédia

Petits bijoux de la langue française


Les petits bijoux de la langue française !

lalanguedanslapoche

bijou langue française

· Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C’est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

· « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ». C’est-à-dire qu’il ne comporte aucun « e ».

· L’anagramme de « guérison » est « soigneur » C’est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

· « Endolori » est l’anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.

· « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».

· « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

· Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre »,    …

View original post 103 mots de plus

Les migrants sauvent le village de Riace du déclin


Des migrants sauvent tout un village !

La Ville Nouvelle

Moitié de l’Europe ferme ses portes aux immigrants, mais en Italie, un village de pêcheurs offre l’asile aux réfugiés garantissant ainsi sa propre survie.

Les moutons bêlent depuis les pentes rocheuses, la mer murmure depuis la côte et ici l’utopie de Mimmo est devenue réalité – celle d’un endroit réputé pour son hospitalité plutôt que pour ses frontières. Mimmo s’appèle en réalité Domenico Lucano (mais personne ne l’appelle ainsi), et il est le maire de Riace, petit village de pêcheurs sur la côte de la Calabre. Trois églises pour seulement 1500 habitants, dans la rue quelques douzaines de poules et un chien en mauvais état.Un endroit si insignifiant où aucun touriste s’arrête, même pas par accident.

Riace_paese(source image)

Lucano a proclamé son village natal patrie des réfugiés, tandis que la moitié de l’Europe tente d’isoler les migrants illégaux en créant des frontières de plus en plus impraticables.«Dans notre pays, » dit…

View original post 1 137 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :